Littérature / Grand Prix Kaïlcédra 2014 : les élèves du Groupe scolaire Les Papillons sensibilisés

article mise à jour : 22 janvier 2014
Le Groupe scolaire Les Papillons situé aux II Plateaux 7è Tranche a reçu le vendredi 17 janvier 2014 la visite des promoteurs du Grand Prix Kailcédra des lycées et collèges. Cette première étape d’une tournée dans les écoles primaires – quatre au total – a permis au journaliste-écrivain, Alex Kipré – initiateur du prix de « déposer les livres là où il faut » et engager ses interlocuteurs dans le Grand prix Kaïlcédra qui est un concours littéraire. Initialement destiné aux lycées et collèges, le concours qui s’ouvre aux écoles primaires est une des innovations en son édition 2014.

Pour Alex Kipré, l’objectif du prix est d’accroitre la population de lecteurs en présentant « le livre comme source de savoir et outil de transmission de savoir ». La tournée de sensibilisation dans les lycées et écoles primaires de différentes villes du pays, permettra, soutient Alex Kipré, une meilleure implication des participants qui constituent le jury du Grand prix. Ce « jury de jouvence » tranchera parmi une dizaine d’œuvres en compétition issues de différentes maisons d’éditions sélectionnées. « Après lecture, les élèves de chaque établissement désignent l’œuvre qui selon eux, mérite d’être lauréat du Grand Prix, puis élisent un délégué qui portera leur voix au cours de la délibération finale », explique Alex Kipré.
La désignation du meilleur rapport de lecture et du meilleur délégué est par ailleurs confiée à une commission d’évaluation [Commission qualifiante] composée d’adultes dont Charles Nokan, Claude Sahi…
Gnao-Guei Zaïna, chef d’établissement du Groupe scolaire Les Papillons [qui dispose d’un Centre de documentation et d’information], a encouragé ses élèves à la lecture. D’où la dynamique du conte dans la prestation du conteur Taxi Conteur [Adama Adepoju]. « Un bon livre vous accompagne et enrichit votre vocabulaire… C’est à nous formateurs de donner de bonnes choses aux enfants. Si on a formé notre jeunesse, tout est permis pour notre chère Côte d’Ivoire », a-t-elle motivé.
Du Grand Prix Kailcédra, Gnao-Guei Zaïna trouve « extraordinaire la dynamique autour du livre » et encourage ses promoteurs à « continuer dans ce sens ».
L’édition 2014 du concours littéraire a été lancée en septembre 2013 dans la ville de Grand Bassam.

Africatime