Littérature : Tierno Monénembo signe "Les coqs cubains chantent à minuit" à Conakry

article mise à jour : 13 avril 2015
Les coqs cubains chantent à minuit de Tierno Monénembo
Le samedi 11 avril à la Maison du livre a eu lieu en présence d’amoureux du livre et d’amis, la dédicace du dernier ouvrage de l’écrivain Tierno Monénembo "intitulé les coqs cubains chantent à minuit". L’ouvrage de 188 pages paru aux éditions Seuil coûte 154.000 GNF. Il met en exergue des personnages et chante les relations entre l’Afrique noire et Cuba. Tel ce qu’il y a de plus hasardeux. Ignacio Rodriguez Aponte, un noir de la Havane gagne sa vie en allant cueillir à l’aéroport les gringos plein aux as et les européens romantiques. Un jour, il récupère un certain El Palengue venu rôder sur les traces de sa propre histoire qu’il ignore… Ainsi se dessine l’histoire. L’auteur Tierno Monénembo nous entraine dans une aventure foisonnante où le malheur se noie dans les rythmes de la salsa, les ondulations des corps et le rhum à flot. Un homme aux origines africaines de Cuba. Ausmin