Livre et dédicace : Un auteur Guinéen écrit sur le virus Ebola

article mise à jour : 22 mai 2015
Il fallait s’y attendre. Enfin, un auteur guinéen s’intéresse sur le sujet de l’épidémie à virus hémorragique Ebola. ‘’Et vint le virus Ebola’’, c’est le titre du nouvel ouvrage d’Abdoul Goudoussi Diallo paru chez les éditions l’Harmattan Guinée. C’est dans la soirée du mercredi, 20 mai 2015 qu’il a procédé à la dédicace de son livre devant un parterre de journalistes et d’invités dans la médiathèque de l’Espace culturel Sory Kandia Kouyaté, a remarqué sur place votre quotidien Guinéenews.

Sous-titré Rumeurs, stupeurs et réalités en Guinée, ce livre est un témoignage poignant de la perception de cette maladie Ebola par les communautés et les citoyens de la Guinée et de la sous-région, indique l’auteur Diallo Goudoussi. Pour lui, ‘’les rumeurs vont des « on-dit » aux « non-dits », avant que le spectacle de morts foudroyantes à propagation exponentielle n’engendre une psychose de frayeurs, se muant en stupeurs et ne provoque des réactions tardives de lutte face aux réalités têtues de cette épidémie à menace mondiale’’, rajoute-t-il.

Comportant 74 pages, cet ouvrage part de la genèse de la maladie aux conséquences en passant par la propagation en Afrique de l’Ouest et sans oublier la mobilisation contre ce virus. Il parle des questions de stigmatisation des personnes victimes et pays concernés, des mesures d’isolement des territoires de l’Union du Fleuve Mano qualifiés de ‘’Triangle de la mort’’ avec la fermeture des frontières terrestres, aériennes et maritimes ayant des conséquences économiques, psychologiques, sociales et politiques.

Aussi, l’auteur nous fait cas des révoltes des populations locales contre le personnel de santé. « …on s’est ainsi attaqué à la mission de sensibilisation à Koyama dans Macenta, à celle de Forécariah et surtout à celle de Womey, dans N’Zérékoré avec l’assassinat atroce de 3 médecins, 3 journalistes, du pasteur et du sous-préfet », nous revèle un passage du livre. On y trouve aussi des statistiques à la date du 3 mars 2015 faisant état d’un effectif global récapitulatif des cas confirmés à 2.833 testés positifs dont 1.7498 en sont décédés soit un taux de létalité de 61,7 pour cent.

Camara Mohamed Lamine, assistant aux éditons L’Harmattan Guinée, a salué l’auteur pour cet ouvrage qui est fruit de plusieurs temps de recherches. Premier du genre, il a également invité les auteurs guinéens à s’intéresser à ce sujet préoccupant, pour ainsi apporter leur contribution à la sensibilisation des populations guinéennes afin de vaincre l’épidémie à jamais.

Né à Labé en 1940, géographe de profession, l’auteur a occupé les fonctions de chef de département de géographie et de doyen de la faculté des lettres et sciences humaines avant de servir de 2001 à 2005, comme directeur générale et fondateur du Centre universitaire de Labé avant sa retraite.

http://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=46445

guineenews