Marche de l’opposition : Takana Zion s’invite dans le débat.

article mise à jour : 28 février 2013
En cette nouvelle journée de marche dite pacifique de l’opposition plurielle guinéenne, réunie au sein de l’ADP, du Collectif et du CDR, le rastafari guinéen, Mouctar Soumah alias Takana Zion, s’est montré préoccupé et lassé de ces interminables appels à des manifestations de rue.

C’était ce mercredi 27 février dans l’émission de grande écoute de la radio Espace Fm, ‘’ les grandes gueules’’. S’invitant dans le débat, Takana Zion comme excédé par l’interminable crise politique que traverse la guinée depuis deux ans, a dénoncé l’égoïsme des acteurs politiques guinéens.

Celui qui s’est classé cette année 2ème aux dernières victoires du reggae a déploré le fait que le peuple de guinée soit l’otage de sa classe politique depuis deux ans et que cette classe politique soit incapable de transcender ses divergences pour s’entendre sur l’essentiel.

Takana Zion a dit que le peuple de guinée est lassé de tout ça et ne souhaite plus qu’une seule chose, la fin de la crise politique qui sévit dans le pays afin de faire face aux vraies questions de développement.

Mouctar Soumah déplore donc le fait que l’esprit de la jeunesse soit accaparé par ces bisbilles de leaders politiques depuis deux ans, alors que le sort de cette jeunesse ne s’est guère amélioré. Il en veut pour preuve, le chômage chronique qui frappe cette jeunesse.

Enfin, il dira qu’il prépare une grande manifestation de toute la jeunesse guinéenne pour dire trop c’est trop et non à la manipulation, et aux antivaleurs comme l’ethnocentrisme et le repli identitaire.