Masque Nimba : Un chercheur natif de Boké lève l’équivoque

article mise à jour : 1er octobre 2012
A Boké, à l’occasion des festivités de l’an 54 de l’accession de la guinée à la souveraineté nationale et internationale, le masque nimba a été omniprésent. Du carnaval au méga-concert « bahia », en passant par les manifestations improvisées à chaque coin de rue, l’objet d’art qui a été le plus remarqué par les visiteurs a été incontestablement le masque nimba. Jean Réné Camara, jeune chercheur natif de la région de Bkoké a mené une étude sur cette œuvre d’art, objet de fascination et d’interprétations diverses notamment sur ses origines.
L’étude en question est intitulée « c’est quoi le masque D’mba ». On peut y lire tout d’abord que ce masque communément appelé masque Nimba s’appelle en réalité masque D’MBA. Son existence remonte à l’installation des baga de B’kor sur le rivage de l’océan atlantique après avoir remonté le littoral de Conakry jusqu’au Rio compony. Il est sculpté tantôt sous forme concave tantôt sous forme convexe. Le masque D’mba donc rappelle les caractéristiques d’une femme nourricière, symbolise la croissance, la fertilité et la fécondité. On lui prête le pouvoir de protéger les femmes enceintes et bouterait la stérilité en touche. Sur un plan tout à fait mystique et métaphysique, on raconte que le masque D’mba guide les défunts vers le monde des ancêtres. Présent à toutes les cérémonies de réjouissances populaires, le masque D’mba rythme la vie des baga. La danse qui accompagne chaque sortie de cette œuvre d’art très impressionnante par sa taille, son poids et son style, est cadencée au rythme de gros tambours frappés par une quarantaine d’hommes. Autre chose bonne à savoir, le masque D’mba est présent à l’angle droit en bas des billets de 5000 francs guinéens. Ce qu’il faut savoir sur les baga : La société baga se caractérise par une forte gérontocratie. A côté des chefs de famille se tiennent les autorités du village, les maîtres de la religion et les gardiens de la tradition, exerçant au sein des associations ou fraternités d’âge.