Miss Bôrô Nationale dans sa 6 ème édition...C’est du lourd

article mise à jour : 29 août 2011

Agenda

4 déc

Master Boro 2012 au Palais du peuple

Cis’s Communication décide d’emboiter le pas en choisissant le plus beau lycéen de Conakry pour l’année 2012 au Palais du peuple.

Dimanche 4 décembre 2011 14:00-19:00

C’est l’un des concours les plus convoités de la Guinée puisque cet évènement de la capitale s’est transformé en plate forme nationale vu l’attraction chez la jeunesse. Il s’agit de la plus belle lycéenne et du plus beau lycéen du pays. Ce concours a connu une large avance sur les autres évènements organisés. Qu’est ce qu’il a de si particulier ? Lisez plutôt.

Les critères de sélection sont simples et très important, le comité nationale du Bôrô insiste là-dessus. Il faut être élève dans un lycée de la place, avoir au minimum 14 ans et au maxi 21 ans, la taille requise est de 1m 65 sans talons et pour couronner le tout être célibataire sans enfants.

Les filles qui aspirent à remporter un jour cette couronne doivent se mettre à la tâche dès maintenant vu que la réputation des candidats pèsent beaucoup. « Une fille qui n’a pas bonne moralité ne peut pas avoir ce titre » nous confie Saint Koffit de la structure Cis’s Communication.

Cis’s Communication a initier ce projet dans le but de valoriser la beauté et l’intelligence africaine et plus précisément celle guinéenne. Il veut également trouver une place pour la jeune fille dans la communauté.

Pour cette 6ème édition 14 filles et 14 garçons s’affronteront dans plusieurs rubriques devant un jury dont les plus touchant sont la beauté, l’intelligence et le feeling. La répartition des candidats est simple nous avons 4 communes de Conakry et 10 préfectures, oui les gens se demanderont pourquoi pas toutes les trente trois(33) préfectures ?
Voici ce que nous a dit l’un des organisateurs.

« Nous avons pris ces 10 préfectures car ce sont celles qui ont eu le temps d’organiser les pré sélection préfectorales donc nous nous sommes dit de les prendre et prochainement on verra ».

Un voyage et un scooter sont mis en jeu pour les futurs gagnants.« Nous avons pleins de projets et d’initiatives mais malheureusement nous avons que la politique de nos moyens et non le contraire » a signifié Sanit Koffi.

Pour ce qui est du soutien des autorités de la place Mr Koffi affirme « ce que nous déplorons le plus c’est le manque d’apport minime soit-il de la part de nos autorités, bon Dieu merci les sponsors commencent à nous accompagner. Ça au moins ce n’est pas petit et o espère que nous atteindrons nos objectifs avec ou sans l’aide du gouvernement mais c’est tout de même déplorable ».

Tout compte fait cet événement rassemble des milliers de jeunes à chaque rencontre. Rendez-vous est pris pour le jour de la fête. Ne ratez pas ça.