Miss Guinée 2012 : Conakry Choisit Kadiatou Bah et ses dauphines

article mise à jour : 5 novembre 2012
Le nom de la miss 2012 de la zone spéciale de Conakry a été révélé au public aux environs d’une heure et quart ce dimanche. Kadiatou Bah, âgée de 20 ans, 1, 73 m pour 50 kg a été proclamée première des 16 candidates en lice par le jury de la présélection qui a eu lieu la nuit du samedi à dimanche, dans un réceptif hôtelier de la place.

Celle qui incarne la beauté féminine de la capitale guinéenne cette année est bachelière, orientée au CELA (Centre d’Etudes de la Langue Anglaise). Elle est suivie au classement par Mariama Camara et Néné Sylla, arrivée première et deuxième dauphine.

5 autres nominées s’ajoutent à la miss de la capitale guinéenne et ses dauphines pour compléter la liste des 8 candidates retenues pour représenter la ville de Conakry en finale le 24 courant au palais du peuple. Ce sont, dans l’ordre, Balakissa Kouyaté, Hawa Barry, Patricia Millimouno, Aminata Kourouma et Eveline Sano. Toutes aussi belles avec des silhouettes dignes de la beauté de la femme guinéenne.
Pour arriver à ce résultat qui permet à ces jolies demoiselles d’aller se mesurer aux 8 miss des 8 régions administratives de la Guinée, les heureuses élues ont bataillé dur. Il a fallut passer des épreuves de séductions et les surmonter. Des étapes allant du défilé en ‘’tenue traditionnelle’’ à celui en ‘’tenue de soirée’’, en passant par celui en tenue dite de ‘’de vérité’’ et l’épreuve de questions réponses qui permet de jauger le niveau d’instruction des candidates.

Mais avant, ces beautés ont dû remplir d’autres critères. Entre autres, elles devaient être âgées de 18 à 25, être célibataires sans enfants, avoir le niveau 11ème année au moins….

Pour rendre la soirée encore plus agréable, les artistes comme Petit Kandjia, Tiguidanké Diabaté, Antoine Flingo et Sia Tolno ont distillé la mélodie de la musique guinéenne dans sa diversité.

L’événement a connu la présence des représentants des ambassades des Etats-Unis et de la France en Guinée.