Miss Guinée 2012 : La nouvelle reine de la beauté guinéenne élue ce vendredi.

article mise à jour : 18 janvier 2013
C’est finalement ce vendredi 18 janvier 2013 que se tient la finale de l’élection de miss guinée 2012, ceci après deux reports de l’événement. Dix-huit candidates sont en lice pour cet assaut final.

Qui pour succéder à Saly Keita ? La réponse dans quelques heures au palais du peuple au terme de la finale de concours d’élection de la guinéenne la plus belle en 2012. Pas moins de dix-huit candidates dont dix venues de la capitale Conakry se lancent à la conquête de la couronne détenue par la miss sortante Salématou Keita, élue en 2011.

Les huit autres candidates représentent les quatre régions naturelles de la guinée, soit deux par région, une manière de présenter un visage diversifié de la beauté guinéenne. Comme leurs concurrentes de Conakry, elles aussi ont validé leurs tickets pour cette finale à l’issue de présélections organisées à l’échelle régionale.

Sous le coup de 20h au palais du peuple, devant un public qui viendra nombreux découvrir le visage de la nouvelle reine de la beauté guinéenne et un parterre de personnalités venues du monde de la culture, le tout sous le haut patronage du ministre de la culture et du patrimoine historique, ces candidates seront départagées par un jury composé de sept membres.

Pour faire la différence, chaque candidate aura la possibilité de défiler à trois reprises devant le jury, en tenue traditionnelle, en maillot de bain et en tenue de soirée, le tout couronné par un message sur un thème au choix. Ce qui est noté, c’est avant tout la beauté. Mais à côté de ce critère, il y a l’élégance, l’éloquence et la prestance.

De nombreuses vedettes de la musique guinéenne seront au rendez-vous. Et de nombreux cadeaux en nature offerts par des partenaires attendent celle qui sera élue miss guinée 2012 et ses deux dauphines, en plus des espèces sonnantes et trébuchantes. De quoi motiver de plus les candidates au-delà de la symbolique qu’il y a à avoir la couronne et tous les autres avantages qui s’attachent au titre.

L’invité exceptionnel de cette finale est bel et bien le président du comité d’organisation de miss CEDEAO. L’ivoirien vient suivre lui-même cette élection et par-delà apporter son soutien au COMIGUI qui a réussi en 2012 à conduire sa candidate Mariam Diallo à se faire élire miss CEDEAO, c’était le 02 décembre dernier à Abidjan, en Côte d’Ivoire.

A rappeler que cette finale était prévue pour se tenir le 24 novembre 2012, ensuite elle fût reportée pour le 28 décembre de la même année, puis à ce vendredi 18 janvier 2013. Dus à des difficultés à boucler le budget de l’événement par l’organisateur, donc le COMIGUI, ces reports successifs vont-ils avoir un quelconque impact sur la soirée de cette nuit ? A suivre…