Miss Guinée 2012 : Réactions à chaud de quelques personnalités

article mise à jour : 21 janvier 2013

Koulako Kaba est désormais la Miss Guinée 2012. Elle a ete élue avec 164 points. Cette jeune demoiselle agée 20 ans est etudiante en classe de Licence 1 Droit à l’université Koffi Annan, d’où est sortie l’actuelle Miss CEDEAO, Mariama Diallo.

Votre site d’information Guinee-culture a tendu son micro à quelques personnalités dans la soirée de la finale du concours. Lisez !

Ahmed Tidiane Cissé, Ministre de la culture et du patrimoine historique : ‘’Le message de paix prôné par les candidates ce soir nous suffit largement. Cette année commence avec la beauté, nous n’aurons que des larmes de joie. La miss Guinée est notre ambassadrice de la beauté. Elle représentera les couleurs de notre pays partout dans le monde’’

Koulako Kaba, Miss Guinée 2012 : ‘‘C’était un rêve pour moi d’être miss Guinée. Il est beau de voir son rêve se réaliser. Les mots me manquent pour parler ce soir. Je voudrais remercier tous ce qui m’ont soutenu de près ou de loin. J’ai été repêchée lors de la présélection dans la zone de Conakry. J’ai eu la chance d’avoir des personnes qui m’ont beaucoup encouragé. C’est pour cela que je suis partie jusqu’au bout de mes rêves. Je savais que je pouvais y arriver en croyant à mon rêve.

Durant mon mandat, je compte m’engager pour la promotion de la paix et de l’unité nationale en Guinée.

J’encourage les autres candidates. Une compétition, c’est toujours comme ça. Il y a certains qui gagnent et d’autres qui perdent.’’

Aminata Kourouma, 1ère dauphine : ‘’Je suis très émue. Je pense que je me suis très bien battue afin de gagner cette place. J’ai montré mon talent durant toute la compétition. Je voulais être la miss, mais bon le destin a voulu que je sois la 1ère dauphine donc je suis fière de cela.’’

Kadiatou Bah, 2ème dauphine : ’’Je ne m’attendais pas être la 2ème dauphine de Miss Guinée. De toutes les façons, on ne choisit pas ce qu’on veut être dans un concours. Nous nous sommes toutes battues pour remporter la couronne de la beauté féminine guinéenne. D’autres auraient aussi voulu avoir ma place, je suis contente. Je demande aux candidates qui n’ont pas été qualifiées de ne pas se décourager.’’

Mariam Diallo, Miss CEDEAO : ‘’Je remercie toutes les personnes qui ont accepté d’effectuer le déplacement pour participer à cette finale du concours de beauté féminine guinéenne. Toutefois, cette beauté n’est pas seulement physique. Mon couronnement en tant que Miss CEDEAO vient de certifier que les guinéennes sont les plus belles dans la sous-région, voire même de toute l’Afrique. J’espère que les gagnantes de ce concours iront au de-là de mon couronnement. L’une d’entre elles décrochera peut-être le titre de Miss monde.’’

Victor Yapobi , président du comité Miss CEDEAO : ‘’Quand j’arrive en Guinée, je me crois en Côte d’Ivoire. Depuis quelques années, la Guinée participe à Miss CEDEAO. Quand j’ai commencé à organiser cet événement, il n y avait pas de participantes guinéennes. C’était un gâchis. Je pense qu’en Guinée toutes les femmes sont belles.’’

Makalé Traoré, Marraine de l’édition Miss Guinée 2012 : ‘’Je trouve le concours très injuste, parce qu’il faut toujours une gagnante et plusieurs perdantes. Mais ce soir c’est la Guinée qui gagne. Le mot de paix que je vais dire aux uns et aux autres, pour construire la Guinée, il faut réfléchir au de-là de nos régions et que chaque guinéen se dise qu’il a une obligation morale de construire la paix en Guinée. La culture est une passion pour moi, je continuerai à l’accompagner.’’