Mme la Ministre du tourisme s’adresse à la nation à l’occasion de la journée mondiale du Tourisme.

article mise à jour : 26 septembre 2011
Mme Baldé Hadja Mariama Bah, Ministre de l’Hôtellerie, du Tourisme et de l’Artisanat s’adresse à la population guinéenne à l’occasion de la journée internationale du tourisme pour lancer un appel à tout un chacun pour une prise de conscience effective du secteur du tourisme laissé pour compte depuis un certains nombre d’années. Pour des raisons valables, la journée est décalé pour le mercredi 28 Septembre. Une table ronde est organisé le matin a 10h autour du thème suivi d’un cocktail dans un réceptif hôtelier e la place. Nous vous livrons l’intégralité de ce message. Lisez plutôt

Guinéens et guinéennes

Chers compatriotes

Mesdames, Messieurs

La communauté internationale célèbre le 27 Septembre de chaque année la journée mondiale du Tourisme.

« Le Tourisme et le Rapprochement des cultures » tel est le thème de l’édition 2011 retenue par la 18ème session de l’Assemblée Générale de l’Organisation Mondiale du Tourisme.

Le choix de ce thème n’est pas fortuit :

Il procède d’une part de la volonté des États membres de rappeler l’éminente contribution du Tourisme au renforcement de la compréhension mutuelle entre les hommes, ce par delà les conceptions idéologiques, les barrières linguistiques, géographiques mais aussi les confessions religieuses qui les divisent et, d’autre part, ce choix confirme l’actualité l’universalité de la mission fondamentale dévolue à l’Organisation Mondiale du Tourisme, telle que déclinée dans sa charte, citation :

« Faire en sorte que le tourisme à la fois la reconnaissance des identités culturelles et l’échange d’idées, d’expériences entre les peuples. »

Il s’agit pour le tourisme de contribuer au dialogue des cultures afin « d’élever dans l’esprit des hommes, la défense de la paix ».

De nos jours, voyager vers les destinations que l’on veut, visiter les musées et les parcs, franchir les frontières inaliénables, consacrées par les conventions régionales et internationales.

Notre pays qui est un carrefour de civilisation par excellence, de par sa diversité culturelle et touristique et sa légendaire hospitalité, a toujours offert le cadre idéal à travers lequel le tourisme apparaît comme un facteur de rapprochement et de promotion des relations humaines.

C’est dans cet esprit que le gouvernement de la 3ème République s’emploie à donner à notre pays une réelle vocation touristique, à travers des programmes et des projets, favorisant l’expansion des professions et activités touristiques, et contribuant à une réelle prise de conscience parles populations de la valeur environnementale historique, artistique et culturelle de leur patrimoine touristique.

L’ouverture du pays aux milieux d’affaires internationaux du tourisme, les programmes de construction/ réhabilitation des infrastructures hôtelières, la mise en œuvre de projets structurants à dimension régionale, les préparatifs en cours des journées nationales de réflexion sur le tourisme et l’artisanat, constituent à cet égard des activités éloquentes, permettant au tourisme Guinéen de répartir sur des bases.

Dans cette perspective, nous n’avons pas besoin de réinventer un comportement, mais de puiser tout naturellement dans nos valeurs culturelles authentiques faites de tolérance, d’hospitalité et d’ouverture.

L’organisation de l’accueil des étrangers dans nos villes et villages, l’assainissement de notre environnement physique, l’amélioration de la qualité de notre offre touristique, artisanales et culturelle, constituent le socle d’un développement harmonieux et équilibré du tourisme.

Le succès d’une telle démarche requiert bien entendu l’adhésion des populations, l’engagement effectif du secteur privé, le soutien résolu du gouvernement et de nos partenaires au développement.

En ce jour commémoratif de la journée mondiale du tourisme, au nom du Son Excellence Monsieur le Président de la République, le Professeur Alpha Condé, je lance un appel à tous les acteurs de la vie touristique et culturelle de la Nation, pour qu’ensemble nous puissions nous donner la main, pour œuvrer au développement dans notre pays, d’un tourisme viable et responsable, perçu comme un facteur important de développement durable.
Je suis persuadé qu’ensemble, nous parviendrons à brève échéance à faire de la Guinée « la nouvelle destination touristique de la sous région ».

Je vous remercie.