Balla Moussa, l’enfant du soleil !

article mise à jour : 19 novembre 2013
Quand il chantait il y a quelques années, avant même d’avoir ses cinq saisons sur terre, son propre nom, ‘’Balla…Balla…Moussa’’, dans une mélodie endiablée, du genre couper-décaler, qui devait casser sur son passage, nul ne doutait que cet enfant précoce avait dans le sang quelque chose d’extraordinaire, de tout à différent, pour révolutionner la musique guinéenne. Ce n’était rien d’autre qu’une matérialisation du génie créateur de joie inné en lui et qu’il fallait juste, depuis le berceau, un tout petit peu, excité.


Pour qu’il signe enfin, à l’âge de 6 ans et demi seulement, son entrée dans l’univers touffu et mythique des artistes dont il est désormais le plus jeune avec l’opus, « l’Enfant du soleil », qu’il va de servir sur un plateau d’or, à travers une soirée de dédicace annoncée les 22 et 23 novembre 2013 au jardin du 2 octobre à Conakry.

Pour le plus grand bonheur des mélomanes guinéens, surtout les plus jeunes, bénéficiant une fois de plus d’un large éventail musical plus varié et plus divers. Il chante la vie, l’enfance, la femme etc…

Avant même la mise sur le marché de son nouvel album entièrement fignolé à Conakry sous la maestria de son géniteur, Bénédi, faisant office de mécène en même temps.

Balla Moussa Oularé, parie fort, qu’en étant bien entendu le plus jeune artiste guinéen, n’en serait pas le plus petit. La valeur n’entend point le nombre des âmes nées, il va forcément casser la baraque. Sa dernière sortie au centre culturel franco-guinéen, lors du clou final du Djémbé d’or, a émerveillé plus d’un spectateur. Décontracté sur scène, attirant et époustouflant, il a convaincu tous les présents à cette occasion. Ce qui lui a valu le prix de ‘’Coup de cœur ’’ de la 12ème édition de cet important événement culturel annuellement organisé par Sélect communication.

L’étoile montante de musique guinéenne, Balla Moussa, à tout l’air d’un enfant dont le destin mène absolument à un succès sûr. Il est à suivre de très près.

Rendez-vous donc les 22 et 23 novembre 2013 au jardin 2 octobre où il partagera la scène avec plusieurs artistes notamment de la musque urbaine parmi lesquels on peut citer Steeve, Banlieuz’art, Singleton, Instinct Killers, Soul Bang’s et tous les produits de la structure Benedi records.

1 photos