Musique : Coumba Gawlo Seck à Conakry pour deux concerts humanitaires.

article mise à jour : 3 novembre 2012
La diva de la musique sénégalaise Coumba Gawlo Seck est arrivée vendredi après-midi 02 Novembre à Conakry. Dans la capitale guinéenne, elle livrera deux concerts dont les recettes serviront à financer des causes humanitaires. Sa venue en Guinée s’inscrit dans le cadre d’une tournée dénommée « African tours », en collaboration avec le PNUD.

Après la Mauritanie, c’est au tour de la guinée d’accueillir Coumba Gawlo Seck dans le cadre de la deuxième édition du projet « African Tours », un concept initié par l’artiste et le PNUD pour venir en aide aux couches défavorisées du continent.

A sa descente d’avion vendredi à l’aéroport international de Conakry guinée, la sénégalaise toute heureuse de fouler à nouveau le sol de la Guinée a déclaré qu’elle profitera de ses prestations pour rappeler aux jeunes et aux gouvernants les responsabilités qui sont les leurs dans l’édification d’une Afrique apaisée et débarrassée de la pauvreté et des maladies.

Coumba se produira en concert live vendredi 09 novembre au palais du peuple en compagnie de l’ensemble de ses musiciens attendus à Conakry dans le courant de la semaine prochaine.

En première partie de ce concert, il y aura deux vedettes de la musique guinéenne qui ont le vent en poupe actuellement. Il s’agit de Petit Kandia qui continue de surfer sur les vagues du succès immense rencontré par son dernier album « ça fait mal » et qui lui vaut d’être nominé pour trois prix de la 11ème édition des Djembé d’or et de Tiranké Sidimé dont le titre Makalé fait bouger encore de nombreux mélomanes. Les tickets d’entrée sont fixées à 75 000gnf VIP, par terre 40 000gnf et Balcon 35 000gnf.

Les recettes tirées de ce premier concert seront versées au PNUD qui les utilisera ensuite pour financer des projets d’ordre humanitaire.
Le deuxième concert de la diva prévu le lendemain 10 novembre au boulevard Diallo Telly à Kaloum se déroulera à ciel ouvert. Il connaitra la participation des Instinct Killers et de la crème du hip hop guinéen.

C’est la structure Contacts Evolutions de Kébé, point focal du projet en Guinée, qui goupille l’événement.