Musique : Le premier album de Keffing Doussou Kouyaté ne sortira pas ce samedi.

article mise à jour : 13 octobre 2012
Elle devait se produire ce samedi 13 octobre au palais du peuple à l’occasion de la présentation de la toute première expérience solo de sa jeune carrière,Keffing Doussou Kouyaté va devoir patienter un peu plus encore.

A la CPP, la structure qui goupille le concert dédicace du premier album de Keffing Doussou Kouyaté, l’ambiance était morose vendredi après-midi. Pris entre un torrent d’informations et de contre-informations au sujet de la possibilité ou non d’organiser le spectacle prévu à cette occasion au palais du peuple, le petit personnel qui travaille depuis deux semaines à la réussite de l’événement, ne sait plus à quel saint se laisser vouer. Rencontré à son bureau, Cissé Foté, la cheville ouvrière de la boite, nous a confié tout son désarroi « tantôt on nous dit que le concert pourra se tenir ce samedi comme prévu, tantôt j’apprends que le palais est réservé pour deux jours pour un événement religieux, je ne sais plus où donner de la tête ». L’homme revenait d’un tour dans les stations de radios et de télés de la place pour faire diffuser un communiqué annonçant le report du concert à une date non encore déterminée.

Pourtant, toutes les dispositions semblaient être prises pour un concert de belle facture. Depuis des jours, les affiches inondent la ville de Conakry, les spots audio et télé passaient en boucle sur les médias, les annonceurs mobilisés.

A la CPP, aucune autre date ne circule encore pour la sortie du nouvel album de Keffing Doussou Kouyaté. On laisse passer l’orage pour l’instant. Il faut organiser au plus vite les opérations de remboursement de ceux qui avaient acheté les tickets pour le concert.
Keffing Doussou Kouyaté est née en 1994 à Banankoro, préfecture de Kérouané. Elle est issue d’une famille de griots, les parents ayant été grands griots dans la région dans les cérémonies de mariage, de baptême et autres.

Sur cet album de 14 titres, baptisé « moh madi i djougnè », traduisez, « l’homme n’est pas aimé de son ennemi », une vérité de la Palice, l’artiste est accompagnée par des guitaristes de renom comme Sékou Doumbouya du célèbre Bembeya Jazz, et son mari Keffing, ex-époux de Hadja Safi.
Affaire à suivre !