N’faly Kouyaté la nouvelle voix du Mandingue

article mise à jour : 29 juillet 2011
L’artiste chanteur, koriste et professeur de musique Nfaly Kouyaté après 16 ans d’absence de la Guinée, revient pour apporter son soutient à la valorisation de la culture guinéenne. Ces informations de bon augure au profit d’un pays riche de potentialités et de patrimoines culturels, ont été dévoilées mardi 26 juillet 2011 lors d’une conférence de presse qu’il à lui-même animée aux jardins du 02 Octobre à Conakry.
Partit suite à l’accession d’une bourse d’étude pour les cours de la musique informatique en Belgique. Une bourse octroyée par la France. Rendu possible grâce à la bonne volonté de M. Telliwel Diallo ancien Directeur National de la culture. Le jeune N’faly Kouyaté, originaire d’une famille de griot de Siguiri, a profité de cette entrevue pour annoncer la sortie au mois de janvier 2012 en Guinée, de son nouvel album intitulé Tougna qui veut dire en Malinké“ la vérité”. Bien avant la sorti de cet album de 13 titres, il procédera à une expédition culturelle dans le pays qui l’a vu naitre et grandir. Cette marche débutera en région de la Haute Guinée dans le pays profond, principalement à Siguiri où, la découverte des masques, des danses konkoba, seront revues. Il s’agirait également de la visite du balafon sacré le Sossoballa, de l’organisation de quelques ateliers palabres et de la visite de certains sites touristiques du pays, une façon pour l’équipe de s’enquérir des réalités de tous ces domaines cités pour leur valorisation et leur suivi. Mentionnons que N’faly Kouyaté a, pendant tout ce temps passé en Europe participé à bien de concerts lors desquels il a obtenu certains prix au mérite de son talent pétrit de la culture du pays et de l’étranger. Notamment un disque d’or obtenu en République d’Irlande et deux fois nominé au Grammy World aux Etats-Unies d’Amérique. En sa qualité de griot, leader de la structure Namoun Groupe en Belgique, l’artiste s’est donné pour mission de préserver le passé culturel des artistes notamment ceux de la sous région. Il vise également à développer une meilleure compréhension mais aussi l’amour de ses propres traditions. La rencontre a été rendue possible grâce à la bonne collaboration de la structure de production et de mangement Meurs Libre Prod du groupe de rap Deeg Forces 3.