’’Oumoul Kirami Bah, était une femme extraordinaire’’

article mise à jour : 30 mai 2013
La 9ème nuit de l’excellence de la Femme s’est tenue dans un réceptif hôtelier le week-end dernier. L’évènement a connu la présence d’importantes personnalités de la place. L’initiative est du Groupe Gnouma Communication de Gnoumassé Daffé. Objectif, encourager les femmes à œuvrer pour le développement socioéconomiques de la Guinée.

Khadija Barry

Parmi les discours de circonstances, celui de la fille ainée de la défunte Hadja Oumoul Kirami Bah, femme de l’année 2011 a marqué les esprits. Selon Khadija Barry, la disparition de sa mère a prouvé que la Guinée est une famille. Car, souligne-t-elle, les larmes étaient salées pour tous, quelle que soit l’ethnie à laquelle nous appartenions.

Parlant de sa défunte mère, Khadija Barry a souligné : ‘’c’était une femme extraordinaire dont la joie de vivre était contagieuse’’. Et d’ajouter : ‘’Elle a su se faire respecter dans le monde impitoyable des affaires, car précise-t-elle, Maman ne reculait devant aucun obstacle et se battait pour être traitée comme ses confrères du même milieu.’’

Hadja Oumoul Kirami Bah a été en effet élue Femme de l’année 2011. Pour Khadija Barry, cette élection de sa maman est l’œuvre des femmes guinéennes.

Parmi les engagements de Hadja Oumoul Kirami Bah de son vivant, Khadija Barry a rappelé que la femme de l’année 2011 voulait à tout prix que le travail de la femme guinéenne soit reconnu. Aux yeux de Hadja Oumoul Kirami Bah, la voie la plus difficile est la meilleure car disait-elle, c’est en se battant que la victoire est méritée.

Pour mériter la palme de la femme de l’année 2011, Khadija Bah soutient que ce sont les nombreuses qualités, le travail et la persévérance de sa maman qui lui ont valu le prix de la Femme de l’année 2011, un couronnement qu’elle a reçu dans la nuit du 14 avril 2012.

Pour finir, c’est Hadja Kadiatou N’Diaye, présidente du comité de pilotage du 54ème anniversaire à Boké et directrice générale l’ANAIM, qui a été élue femme de l’année de 2012. Un prix qui met en lumière les femmes qui se distinguent dans leur domaine.