Page Noire : Le Promoteur culturel Blackso n’est plus

article mise à jour : 13 juillet 2015
Apparemment le sort s’acharne sur le monde de la culture guinéenne. Après le décès, hier dimanche, du célèbre chanteur des Sofas de Camayen et de l’orchestre mythique Bembeya Jazz, Bâ Youssouf, connu sous le nom de ‘’Youyou’’, voici que la mort vient encore à nouveau frapper à la porte de la culture guinéenne en emportant cette fois, l’un des célèbres opérateurs culturels du pays, Ansoumane Damaro Camara, ‘’Blackso’’ pour les intimes.

La nouvelle de son décès, survenu depuis hier nuit, enflamme déjà la toile ce lundi matin. Cet émérite et intrépide soldat a consacré toute sa vie aux services de la promotion de la culture guinéenne sous le label de la structure ‘’Afro-Balance Music’’, la maison de production qu’il a créée dans années 90 en compagnie de ses inséparables frangins, Ansoumane Adjos Condé et Mohamed Sita Cissé.

Sa mort constitue une énorme perte pour non seulement pour sa famille biologique mais aussi pour la communauté culturelle guinéenne et africaine (artistes, journalistes et promoteurs culturels) qu’il a servie avec tant de dévouement et d’abnégation et avec lesquelles il a toujours eu des rapports exemplaires.

Ouvert, sympathique, disponible, humaniste, sociable, jovial, fonceur, persévérant, toujours détendu, plein d’humours et au style vestimentaire toujours aussi bien soigné, l’homme ‘’Black…’’ s’en va avec sans doute le sentiment d’avoir rempli sa part de contrat en faveur de la valorisation, la promotion de la musique, des musiciens, bref de culture de sa Guinée natale.

Reposes-toi combattant !

Guineenews