Pari réussi pour la 6ème édition des 72 heures du livre à Conakry

article mise à jour : 27 avril 2014
La 6ème édition des 72 heures du livre a fermé ses portes samedi soir à Kindia, avec à la clé un succès relatif par rapport aux années précédentes. Ouverte le 23 avril dernier au Centre culturel Franco-Guinée, l’édition 2014 de cette manifestation qui, met en lumière la place essentielle qu’occupe le livre au sein de la société, a connu son apothéose dans la cité des agrumes en présence de nombreuses convives.

A l'Université de Kindia
Expositions de livres, colloques, tables rondes, ateliers de formation, signatures de livres, tels sont entre autres les grands axes qui ont ponctué la 6ème édition des 72 heures du livre, avec à l’honneur cette année la ville de Kindia.

L’ancien footballeur Français Lilian Thuram devenu écrivain a présenté son ouvrage ‘’Mes racines noires : De Lucy à Barack Obama’’. Ouvrage inscrit au palmarès des meilleures ventes durant les 72 heures du livre. Denis Pryen, fondateur des éditions Harmattan France a été l’autre invité de marque de cette édition.

Lancé en grande pompe le 23 avril à Conakry par le Premier Ministre Mohamed Saïd Fofana sous le thème principal ‘’Livre et développement local, l’édition de cette année se démarque réellement des précédentes. Le gouvernement Guinéen semble avoir compris l’ampleur que prend cet évènement culturel de renom. La bonne nouvelle, Mohamed Saïd Fofana a rassuré le comité d’organisation qu’une ligne budgétaire sera dédiée par le gouvernement pour soutenir les prochaines éditions des 72 heures du livre.

Les organisateurs de cette manifestation culturelle rêvent grand. A l’image du Fespaco à Ouagadougou, du Marché des arts du spectacle africain à Abidjan, ils ambitionnent faire de faire de Conakry dans les années avenir la capitale africaine de l’épanouissement du livre et de la lecture. Un rêve qui ne peut être réalité sans une implication frontale des pouvoirs politiques, comme l’a rappelé Lamine Capi Kamara, président du collectif des écrivains de Guinée, lors de la cérémonie d’ouverture.

Durant les 72 heures du livre à Conakry, les rencontres se sont multipliés dans les stands. La mobilisation des jeunes volontaires venus de différentes organisations non gouvernementales avec les efforts consentis du comité d’organisation méritent d’être saluée à plus d’un titre.

Autre nouveauté à mettre à l’actif des organisateurs, c’est la suite des 72 heures du livre à Kindia. Dans la matinée du samedi, plusieurs personnalités ont rallié la cité des agrumes. Parmi les convives, on notait la présence d’Alhassane Condé, ministre de l’administration du territoire et de la décentralisation ; ainsi que de ses homologues en charge de la jeunesse et de l’emploi jeune Moustapha Naité ; Oyé Guilavogui des Télecoms ; Ahmed Tidjani Cissé de la culture ; Maramani Cissé ; et bien entendu la Miss Guinée 2014, Halimatou Diallo. L’ambassadeur de France ne s’est pas fait conter l’évènement. Bertrand Cochery était accompagné par Nicolas Dextreit, chef du service coopération et d’action culturelle.

Première étape, l’université de Kindia où Alhassane Condé, ministre de l’administration du territoire et de la décentralisation a animé une conférence sur le livre et la décentralisation. La décoration de Dr Mamadou Dramé, maire de Kindia, au titre de chevalier de la légion d’honneur de France fut la seconde étape. Une distinction attribuée pour l’exemple de réussite de la décentralisation dans la commune de Kindia, selon l’ambassadeur de France.

Après la pose de la première pierre de la médiathèque de Kindia, les invités se sont rendus à Kilissi, un site touristique situé à la rentrée de Kindia. Là, ils seront gratifiés, dans la soirée du samedi, par un sketch sur l’histoire de la ville de Kindia. Sketch présenté par les comédiens de la compagnie Unis Art et Culture (UAC) qui a marqué le coup final de la 6ème édition des 72 heures du livre qui, figurent sans conteste parmi les grands évènements culturels de la Guinée. De quoi donner envie au comité d’organisation de se projeter sur l’édition 2015 pour une nouvelle aventure.

Dr Mamadou Dramé et Bertrand Cochery
Moustapha Naité ministre de la jeunesse ; et le fondateur des éditions Harmattan
Sansy Kaba et Nicolas Dextreit
Nicolas Dextreit
A l'Université de Kindia
Des étudiants dans l'amphithéatre