Plus de prison pour Malick Kébé et Ablaye Mbaye !

article mise à jour : 16 janvier 2015
Malick Kébé, directeur suspendu de l’agence guinéenne des spectacles, Ablaye Mbaye ‘’Skandal’’ du groupe Deeg-j force 3 et quatre autres prévenus dans le procès du drame survenu à la plage de Rogbanè entrainant 33 décès, sont enfin situés sur leur sort.

Ils ont été condamnés chacun à 5 mois et 8 jours de prison avec une amende de 170 millions de francs guinéens à verser aux 33 familles endeuillées par le drame. Soit 5 millions de francs guinéens par victime.

Condamnés au temps mis en prison depuis leur arrestation, Malick Kébé, Ablaye Mbaye et autres peuvent enfin retrouver leurs différentes familles et leurs maisons. Fini la galère dans les prisons.

D’autres accusés dans cette affaire sont le gouverneur de la ville de Conakry, Soriba Sorel Camara, le président de la Délégation spéciale de Ratoma, Sékou Batouta Camara qui ont été tirés d’affaires pour soi-disant, ‘’délit non constitué’’. D’ailleurs, ils ne se sont jamais retrouvés dans les mailles de la police même étant accusés.

C’est le juge Manga Douba Sow qui a tranché ce jugement après plusieurs mois d’attentes de la part des accusés eux-mêmes et leurs proches.

A leur sortie, les fans de Malick Kébé et de l’artiste, Ablaye Mbaye les ont réservé un accueil digne d’un roi. Mais la défense assurée par Me Béavogui ne semble pourtant pas être à l’aise avec le verdict rendu par le juge. Il a indiqué aux journalistes « la défense fera appel partiel car les prévenus ne devraient pas être condamnés », a-t-on appris.