Présentation d’ouvrage : Sixeau Daouda Koné évoque ’’Le Peuplement ancien en Basse-Guinée’’

article mise à jour : 5 octobre 2015
’’Le peuplement ancien en Basse-Guinée’’ XIIe-XIXe siècles, est le nom du nouvel ouvrage de l’écrivain Sixeau Daouda Koné. Le mercredi 30 septembre à 17 heures dans la salle d’animation du centre culturel Franco-Guinéen (CCFG), il l’a présenté en présence d’invités parmi lesquels, amis et parents venus admirer le chef d’œuvre.

Les amis de l’auteur Sixeau Daouda Koné sont venus le féliciter la joie sur le visage en ce début de soirée. Mohamed Lamine Camara assistant d’édition à L’Harmattan Guinée dirige le fil de la présentation. La parole à l’auteur. Explications.

Certaines ethnies et noms de famille d’aujourd’hui sont le fruit de la fabrication et de l’influence européenne. Ces ethnies comme Sósóé, Bàgà, Nâlù, Konagi, Lãduma, Mâni, Mixifore, ou encore Téntiné, Tenda sont issues d’un même ancêtre tout comme les noms, Fofana, Sylla, Koné qui ne sont que des surnoms soutient Sixeau Koné.

Le Sósóé Sixeau Daouda Koné porte en lui un gros cœur de forestier. Son ouvrage qui se veut une tentative de reconstitution ethnographique d’une partie de la population ancienne de l’actuelle Guinée issue de l’éclatement de grands empires (Mali, Ghana etc), embrasse ainsi l’histoire des populations de la Basse-Guinée. Il explique la genèse des noms ainsi que leur appartenance qui incarne la vie même en communauté. « Les Guinéens sont des frères et des sœurs. Sans amalgame, nous devons être capable de vivre ensemble dans l’harmonie sociale », indique-t-il.

Le livre édité par L’Harmattan fait 353 pages pour 370.000 fg.
Docteur en anthropologie et ancien footballeur du Hafia 77, Sixeau Daouda Koné est né à Koumandou près de la frontière avec la Côte d’Ivoire. Aujourd’hui, il est enseignant-formateur.

Ausmin