Présentation du Livre Capital Social : instrument d’autonomisation de la Femme, une nouvelle approche de mesure

article mise à jour : 12 octobre 2012
Présentation du Livre Capital Social : instrument d’autonomisation de la Femme, une nouvelle approche de mesure ; ce jeudi 11 octobre à la maison de la presse de Coleyah.

Devant un parterre de journalistes, Dr Fatoumata TRAORE, l’auteure de ce livre a d’entrée rappelé que son livre est né dans le cadre d’une étude sur sa thèse de doctorat, dont les recherches ont été menées auprès d’un échantillon de 210 femmes, dans trois quartiers de Conakry notamment Manquepas, Dixinn centre II, et la Carrière pendant 4 mois.

Composé de 9 chapitres, Ce livre de 292 pages a été publié dans les Editions universitaires européennes en août 2011, et est disponible sur internet au prix de 128 Dollars dont les bénéfices seront reversés dans le cadre de la promotion des initiatives féminines,précise l’auteure.

Face à la complexité de la notion du capital social qui fait l’objet de divergences tant chez les académiciens que chez les praticiens du développement, il nous a fallu, explique Dr Traoré, de concevoir de nouveaux outils originaux et adaptés au contexte des pays en développement pour rendre opérationnel la mesure du concept. Ces outils ajoute t-elle, pourraient servir aussi aux chercheurs des pays du Nord pour faire face à la complexité de ce concept.

Ce livre met en évidence que le capital social est un modèle indispensable au développement de l’autonomie de la femme conduit à l’amélioration de son bien-être et de celui de sa famille.

A signaler que Fatoumata Traoré est titulaire d’un Diplôme d’Etudes
Supérieures, d’une Maîtrise d’université d’Ottawa et d’un PH.D de l’université Laval (Canada), géographe, est professeure-chercheure auprès de plusieurs organisations au Canada et en Afrique.

Ciré BALDE