Report des ’’24h reggae d’Abidjan’’ : es organisateurs donnent les raisons.

article mise à jour : 27 novembre 2013
La 2ème édition du festival reggae dénommé ’’24h reggae d’Abidjan’’ n’aura plus lieu les 6 et 7 décembre 2013, comme annoncée par les organisateurs. Cette édition dont la marraine n’était autre que Rita Marley, épouse de la légende vivante du reggae, Bob Marley, a été reportée aux 4 et 5 avril 2014, au Palais de la Culture Bernard Binlin Dadié de Treichville.

Face aux supputations nées à la suite, les organisateurs ont animé une conférence à la Riviera Allabra le vendredi 22 novembre 2013, pour rassurer le public. « Vous vous êtes rendus compte du report du festival 24h reggae d’Abidjan. Il y a eu tellement de suspicions que nous avons décidé de clarifier les choses », a indiqué Kajeem, avant d’évoquer une ’’indisponibilité’’ de l’artiste à cette date. Aussi, les grands rendez-vous culturels prévus en cette fin d’année sans oublier le retour en mars 2014 du Masa et le Femua, n’ont-ils pas permis, à l’en croire, de fixer la date à cette période. « Elle est indisponible à cette date. C’est tout », a-t-il coupé court. Ensuite, si le fils de Jah a reconnu que cette indisponibilité a induit de ‘’longues tractations’’, il n’a pas manqué d’instruire l’opinion nationale sur le fait que la nana Rita Marley n’était pas ‘’un quelconque artiste’’. « Sa venue en Côte d’Ivoire n’est pas celle d’un artiste quelconque », a-t-il insisté, avant de justifier : « Elle est un chef de clan au Ghana et présidente d’une célèbre fondation qui fait beaucoup dans l’humanitaire. Sa présence ne pouvait que nécessiter des dispositions particulières de sécurité et d’image ».

Bien avant, il est revenu sur les missions et autres démarches entreprises auprès de Rita Marley au Ghana où elle réside depuis une dizaine d’années pour ficeler son arrivée à ce grand événement. « Nous n’avons pas voulu passer par les intermédiaires. Nous avons été au Ghana la rencontrer et échanger avec elle. Elle a adhéré tout de suite au projet que nous lui avons soumis. Elle a même fait un spot dans lequel elle confirmait sa présence effective à la deuxième édition de 24h reggae d’Abidjan » , a indiqué Kajeem, non sans présenter cette annonce à la presse séance tenante.

Avant de prendre officiellement l’engagement : « Rita Marley tient à venir à Abidjan. Je prends l’engagement devant toute la nation qu’elle sera là les 4 et 5 avril 2014 ». Quant à Généviève Dagri, présidente du comité d’organisation, elle a rappelé ses deux jours passés au Ghana aux côtés de la nana. « C’était formidable ! », a-t-elle affirmé, non sans s’étonner des immenses investissements faits par Rita Marley dans ce pays avec la construction d’hôpitaux, d’écoles, et son engament dans l’humanitaire. Et Sister Audrey et Chilo, tous deux membres de l’organisation, de rassurer les sceptiques quant à l’effectivité de ce rendez-vous dont les initiateurs entendent à en faire une véritable institution. Notons que les 24h reggae d’Abidjan seront meublés, entre autres, de rencontres, de festivités avec des spectacles, une foire commerciale, et des œuvres de charité dont des dons au profit des enfants du village rasta de Vridi.

Africatime