Résultats Quinzaine artistique à Mamou, Pita à l’honneur

article mise à jour : 7 septembre 2015

Fini la quinzaine artistique régionale de Mamou sous fond de contestation des résultats proclamés par le jury ce samedi 05 septembre en présence des ministres de la culture et des guinéens de l’étranger a-t-on constaté sur place à la maison régionale des jeunes.

Pendant 3 jours des jeunes artistes venus des préfectures de Pita, de Dalaba et de Mamou ont compéti dans les disciplines suivantes : folklore, percussion, chœur, récital, théâtre et ensemble instrumental.

A l’issu de la compétition, certaines défaillances des prestations des troupes ont été décelées par le jury : « nous avons constaté avec beaucoup de regrets que les encadreurs ne savent sur quoi est bâti une pièce de théâtre : le non respect des trois règles d’unité, l’ignorance des scènes et des tableaux, les entrées et les sorties et l’écriture théâtrale. Sur le plan du chœur seul Pita a présenté une troupe les autres préfectures par manque de spécialiste, au niveau du folklore les gens ne savent pas que le folklore est un miroir qui reflète la vie quotidienne de l’homme en société. Quand on conçoit un folklore, il ya des éléments à ressortit : il faudra mettre en vedette des danseurs, des chanteurs, des instrumentistes et c’est bâti autour d’un thème. Les gens confondent le folklore à l’ensemble instrumental » explique Alpha Oumar Barry ‘’Jules Barry’’ président du jury.

Après ces explications, Siaka Kouyaté rapporteur du jury devant un public impatient procède à la proclamation des résultats comme suit :

Percussion : Pita
Folklore : Pita
Chœur : Pita
Ensemble instrumental : Pita
Récital : Mamou
Théâtre : Pita

Le jury a retenu des disciplines à travailler pour le festival de 2016 le récital de Mamou et le théâtre de Pita.

QuinzaineArtistiqueMamou3Joie et tristesse se lisaient sur les visages des participants. Les artistes de la troupe de CECOJE de Mamou n’ont pas tardé à contester les résultats qu’ils qualifient de faux et injuste car ils ont présenté « les meilleurs acteurs et la meilleure pièce » estiment-ils.

Pendant ces 3 jours les anciens artistes de Mamou du Bafing jazz et des troupes théâtrales fortement mobilisés ont retrouvé la nostalgie des années 60. On notait la présence de Alkhaly Traoré ’’ Tozo’’ l’auteur de Mamby, Mamadou Lamarana Barry ‘’ Doufory ’’, Siaka Kouyaté l’auteur de Sontila, Hadja Kadè Seck, etc.

GUINEENEWS.ORG