SIMA : Petit Kandia promet de défendre dignement la Guinée

article mise à jour : 25 octobre 2013
En prélude à la participation de l’artiste Petit Kandia, lauréat du prix du meilleur artiste guinéen à la première édition du Salon international de la musique africaine (SIMA) devant se tenir à Yaoundé au Cameroun, la structure Saty Communication a animé une conférence de presse ce vendredi 25 octobre pour annoncer les couleurs de l’évènement.


D’entrée de jeu, le directeur général du Bureau export de la musique africaine (BEMA), Fodéba Isto Keira s’est tout d’abord réjoui de l’élection de son compatriote à un concours aussi prestigieux que le SIMA, et qui a regroupé plus de 225 groupe d’artistes parmi lesquels Petit Kandia s’est illustré en occupant la deuxième place.

‘’Cela confirme davantage le talent de l’artiste et prouve à suffisance que la structure qui l’a décoré du prix du meilleur artiste guinéen de 2012 l’a fait sans complaisance’’, a indiqué Isto Keira.

Par ailleurs, il a déploré ‘’l’amateurisme et le mercantilisme’’ qui minent le milieu culturel guinéen. Ce qui, selon l’ancien ministre de la Culture, se traduirait par le fait que les opérateurs culturels et managers d’artistes privilégient plutôt l’argent au détriment de leur formation.

‘’Il arrive que nous nous déplaçons (à nos propres frais) pour l’Occident pour négocier des projets. Mais lors de ces sessions de formation que nous donnons gratuitement, les gens brillent par leur absence’’, a fustigé M. Keira

Dans une chanson improvisée entonnée pour la circonstance , l’artiste Petit Kandia a tenu en haleine toute l’assistance avant de promettre de défendre dignement les couleurs de son pays.

A en croire les conférenciers, c’est à la faveur d’un appel à candidature lancé avec des critères bien définis que l’artiste a retenu l‘attention du jury devant ses compatriotes tels Séni & Yéliba, Sayon Bamba et Sia Tolno. Mais au finish, ce sont 12 seulement qui ont été retenus par le jury dont Petit Kandia.

Cette première édition se tiendra du 30 octobre au 2 novembre prochain à Yaoundé. Il se veut un espace de rencontres des artistes des managers pour trouver une plate forme. Et quatre musiciens de Conakry Cocktail sont cooptés pour accompagner l’artiste à cette première édition du SIMA dont la seconde édition est prévue pour Dakar en 2014.