Salon du livre de paris : les 72 heurs du livre de conakry au salon du livre à paris

article mise à jour : 23 mars 2013
A l’occasion de l’ouverture officielle du salon du livre de Paris, les éditions l’harmattan Guinée,l’union du fleuve Mano, l’institut français de Guinée et le centre culturel franco-guinéen, ont organisé ce 22 Mars une conférence débat pour parler de la paix dans l’espace Mano river.
Au tour de la table ronde animée par Mr. Idrissa CAMARA, journaliste, Il y avait le Ministre de la Culture Mr. Ahmed Tidjane Cissé, le Président du collectif des écrivains, Mr Lamine Camara, Mr. Ahmed Tidjane Souaré, ancien premier ministre, auteur, Kofi KOUMAN, secrétaire générale adjoint de l’Union du Fleuve Mano représentant Mme hadja Saran DARABA, Sansy KABA DIAKITE , Directeur de l’harmattan Guinée, Binta ANN, auteure guinéenne, Michelle TANON-LORA, auteure Ivoirienne, Joe A. Allie, auteur Sierra Léonais, Messieurs Facinet, Saliou Bah, Alhassane Cherif, Cheick Oumar Kanté, Thierno Bah et bien d’autres écrivains, cinéastes et journaliste Ivoiriens, libériens, Sierra léonais, guinéens et africains présents à Paris. Placé sous le thème des 72h du livre : « les mots au service de la Paix », les écrivains ont débattu ces différents thèmes : les défis majeurs auxquels sont confrontés les pays du fleuve Mano, Quelles solutions envisager pour surmonter ces défis ? Quels sont les enjeux de la paix de cette région ouest africaine ? Quel est le rôle et la contribution des intellectuels dans ce processus ? L’exposition se déroule dans de meilleures conditions, beaucoup d’ouvrages sont exposés et il y a une grande affluence dans le stand des 72 heures du livre de Guinée, situé au C 65.