Sékouba Bambino Diabaté : Une figure de proue de la musique Guinéenne moderne

article mise à jour : 10 septembre 2013
Figure de proue de la musique guinéenne moderne, né en 1964 à Kintinya près de Siguiri en Haute Guinée, Sékouba Diabaté a effectué la majeure partie de sa carrière dans son pays. Après s’être fait remarqué dans divers groupes locaux, le jeune Sékou remporte en 1979 le Prix du meilleur chanteur de Guinée avec à la clef un engagement dans le Bembeya Jazz.

C’est là qu’il reçoit le surnom de “Bambino”, pour le différencier de Sékou “Bembeya” Diabaté, le guitariste virtuose du groupe.

L’année 1992 le consacre vedette à part entière avec son second album solo, Le Destin, suivi par d’autres succès, notamment Kassa en 1996. En 1997 le producteur Ibrahima Sylla le recrute pour participer à l’aventure Africando, une expérience artistique unique qui l’emmène aux 4 coins du monde et le connecte aux musiques latines.

Avec Sylla, il enregistre plusieurs albums à succès, parmi lesquels Sinikan (2002), 15ème Anniversaire (2004), Can History (2006) et participe à l’expérience Mandekalou, 2 albums en 2004 et 2006 qui mettent en scène les plus grands griots mandingues contemporains.

Pour son grand retour en 2012, Sékouba Bambino publie Innovation un album très dansant qui rassemble plusieurs titres d’inspiration lusophone, sous l’égide du grand producteur Manu Lima, avec lequel il compose d’ailleurs le titre phare du disque, Sinontena.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur :
http://www.sekoubabambino.fr