Show Biz : Concert Sexion d’assaut ou concert de la discorde ?

article mise à jour : 19 février 2013
Le retentissant fiasco du concert du week-end dernier du groupe de Rap français Sexion d’assaut à Conakry continue de faire des vagues dans les milieux du show biz en guinée. Accusé d’être celui qui a saboté ce concert, le PDG de Tidiane World Music, Tidiane Soumah nie tout en bloc. A son tour de pointer un doigt accusateur sur le directeur général de l’agence guinéenne de spectacles, Malick Kébé.

Dans une émission de grande écoute ce mardi sur une radio privée de la place, Tidiane Soumah, le PDG de Tidiane World Music n’est pas allé du dos de la cuiller pour réfuter les accusations qui le visent depuis le fiasco du concert de Sexion d’Assaut le week-end écoulé au palais du peuple.

Dans une soufflante, il s’est d’abord inscrit en faux contre les allégations mensongères qui circulent depuis l’échec de ce concert, allégations selon lesquelles, c’est lui Tidiane Soumah qui aurait manipulé des jeunes pour aller semer le bordel au palais du peuple.

Pour assoir les convictions de l’opinion, Tidiane a tenu à rétablir certains faits tout en s’interrogeant pour quel intérêt il saboterait ce concert ? Il a tenu à préciser qu’entre lui et les organisateurs de ce spectacle, les jeunes promoteurs du MLP, il n’y a pas l’ombre d’une mésentente. A contrario, à l’en croire, leurs deux structures filent le parfait coton.

Tidiane en veut pour preuve la présence sur le sol canadien de certains membres de MLP notamment le DG Moussa Mbaye grâce à ses bons offices. Plus loin, Tidiane s’étonne qu’il soit accusé de saboter un concert pour la réalisation duquel il a contribué. Il dit avoir mis pas moins de 75 millions de francs guinéens dans l’accompagnement dudit concert. Sans parler des barrières qu’il dit avoir mises à la disposition des organisateurs.

S’indignant du fait que des sms circulent actuellement à travers la ville de Conakry dans lesquels on l’accuse d’être l’instigateur d’un quelconque sabotage du concert de Sexion d’assaut, Tidiane s’en est pris nommément à Malick Kébé, directeur général de l’agence guinéenne de spectacles.

Tidiane accuse ouvertement M. Kébé de vouloir souiller sa réputation en étant à l’origine de ces fameux sms. Au passage il a rappelé que récemment, avant qu’il ne s’envole pour le Canada et la Suisse où il séjourne présentement, Malick Kébé l’a copieusement injurié, c’était dans le bureau d’un certain Istho Keira de Mass Production.

On sait qu’entre les deux hommes, ce n’est plus le parfait amour depuis que Tidiane Soumah a réussi, certains l’accuse d’avoir procédé par des petits manèges, à arracher à Malick Kébé l’organisation du feu d’artifice géant qu’offre habituellement le gouvernement au public de Conakry à l’occasion du réveillon.

Comme on le voit, le concert raté du groupe de rap français à Conakry continue de susciter assez de réactions. Tout porte à croire que désormais c’est la foire d’empoigne entre Tidiane et Malick.

MLP pour sa part n’accuse aucun des deux et révèle même qu’ils ont tous contribué à la tenue de concert. D’où vient alors l’inimitié entre ces deux éléphants du show biz guinéen ? On sait simplement qu’il est souvent reproché à Tidiane de couper souvent l’herbe sous les pieds des concurrents en marchant sur leurs plates- bandes. A tort ou à raison ?