Sia Tolno en concert le samedi 04 octobre au Centre Culturel Franco Guinéen

article mise à jour : 24 septembre 2014

Agenda

11 oct

Sia Tolno en concert au CCFG

CCFG

Samedi 11 octobre 2014 19:30-21:30

On connait Sia Tolno depuis de nombreuses années. On la suit, on la regarde évoluer, munir, on voit sa musique s’enrichir, trouver sa voie et les contours d’une grande artiste se dessiner d’une manière de plus en plus affirmée. Ces contours, ce sont ceux du métissage culturel, de l’engagement et de l’afrobeat.


Sia est Guinéenne, originaire d’un village Kissi en Guinée Forestière, tout proche des frontières du Liberia et de la Sierra Léone ou son père enseignait le Français. C’est dans ce dernier pays où elle a passé la majeur partie de son enfance jusqu’à ce que la guerre contraigne elle et sa famille à revenir en Guinée. Double culture pour deux langues : le français et l’anglais.

De son premier album « Eh Sanga » en 2009, à son deuxième opus « My Life » en 2011 qui lui a valu le prix RFI Découverte. Sia Tolno a exploré les genres, s’est effrayé son chemin, de son Zouk –funk de jeunesse à la musique mandingue sous l’influence de son arrangeur Manfila Kanté. Elle possedait déja une vois unique, elle en a exploré les différentes facettes pour opter pour ce timbre grave qu’on lui connaît. Progressivement, la voie et la voix de l’afrobeat se sont dessinées.

Aujourd’hui, Sia Tolno nous revient avec son troisième album « African Woman » qu’elle présentera sur la scène du CCFG le samedi 04 octobre, réalisé avec l’ancien Directeur artistique de Fela, Tony Allen, batteur, auteur compositeur et ponte de l’afrobeat.

Dans ce nouvel Opus, Sia embrasse des thématiques multiples. Chaque chanson fait sens, chaque texte trouve sa place. Chaque chanson fait sens, chaque texte trouve sa place, des sujets les plus intimes comme avec Mama, chanson dédiée à sa mère et ses tantes, aux plus politiques, comme avec Rebel Leader, lettre ouverte à Charles Taylor, ancien chef rebelle, reconnu par les juridictions internationales pour sa responsabilité dans la guerre qui a déchiré la Sierra Leone dans les années 90. Citons encore les titres Yaguine et Fodé évoquant le sort de deux enfants guinéens retrouvés morts dans le train d’atterissage d’un avion de la Brussels Airlines par lequel ils tentaient de rejoindre l’Europe, ou encore African Police, qui dénonce tant la corruption qui ronge le pays que les conditions de travail dans lesquelles elle trouve son origine.

Mais African woman, c’est aussi l’album d’une femme africaine, concernée par les sujets propres à son genre, sur les quels sont répertoire et aussi aiguisé que son verbe : Waka Waka Woman, manifeste rappelant le poids que doivent jouer les femmes sur le continent, Kekeleh, prière pour la fin des mutilations génitales sous couvert de tradition. Manu, plainte d’une épouse trompée. Enfin, Sia connait aussi l’impact de sujets optimistes tels que la liberté, la danse, la joie et l’envie.

Dans le groove des sons chauds des cuivres, dans la puissance du beat et dans la fraicheur de ces nouveaux titres, venez découvrir ou vous réimmerger dans l’univers dense, riche et polychrome d’une chanteuse que l’on aime virulente, positive et entière, artiste précieuse au paysage culturel Guinéen pour son talent, sa créativité, sa voix et son esprit.

Sia Tolno, en concert le samedi 4 octobre à 19h30 au CCFG

-Plein tarif  : 50 000 GNF
-Tarif réduit (prévente et abonnés) : 40 000 GNF

L’album est en vente à la boutique Village Guinée au prix de 60 000 GNF.

Guinee culture avec le CCFG