Signature d’ouvrages : l’écrivain Mamady Koulibaly face à la presse.

article mise à jour : 23 janvier 2014
L’aventure de Sankolo, La cavale du marabout, Le mystère Sankolo et Confessions d’un libertin sont les quatre ouvrages de l’écrivain Mamady Koulibaly, présentés mercredi à la presse au Centre Culturel Franco Guinéen.

La cavale du marabout, et Le mystère Sankolo sont deux composantes d’une trilogie qui débute par ‘’Tounka, voyage au pays de la teranga’’ édité par Afrique Essor. Le même ouvrage est réédité en 2008 sous le titre ‘’L’aventure de Sankolo’’ et relate la vie d’un jeune d’un jeune Guinéen qui, pour répondre à une série de questions existentielle va opter pour l’aventure. Au Sénégal où il s’exile, Sankolo le personnage principal de l’ouvrage décide de rentrer précipitamment au bercail alors qu’il commence à connaitre une relative prospérité. Peu de temps après son retour en Guinée, il contracte une folie. Pour les uns, relate l’auteur, il faut y voir la main malveillante d’un génie malfaisant. Et pour les autres, il faut accuser des causes rationnelles. Deux points de vue qui s’affrontent tout au long du roman sans que l’auteur puisse trancher.

Dans l’ouvrage La cavale du marabout qui constitue la deuxième composante de la trilogie, il s’agit de la fuite du marabout Kémagnin, accusé d’être à l’origine de la folie de Sankolo. Au même moment, l’ami intime de Sankolo estime que seul Kémagnin pourrait rendre à Sankolo sa santé mentale. Il recrute deux jeunes gens Cheick et Yalany en leur promettant une grosse somme pour mettre la main sur le marabout. Le premier traque le marabout pour une affaire d’escroquerie. Le second quant à lui mène une enquête pour le compte d’un homme qui accuse le mystique d’être à l’origine de la folie de Sankolo. Le marabout étant rusé ne tombera pas dans le grappin des deux jeunes jusqu’à la fin du roman.

Pendant ce temps, Sankolo lui a passé dix mois lunaires chez un guérisseur. La communauté pense qu’il s’est rétabli et le laisse retourner à Conakry. Mais au lendemain de son arrivée, sa mère est découverte sans vie dans sa chambre. Sankolo est présent sur la scène du crime, surpris avec un couteau couvert de sang. Les interrogations pullulent avec cette mort tragique à propos de la santé mentale de Sankolo. L’auteur lui voulait achever l’histoire à ce niveau. Mais de nombreux lecteurs de l’ouvrage, des hommes de droit en particulier, l’ont signifié que rien ne prouvait à ce niveau la culpabilité de Sankolo. Il fallait donc identifier le coupable. Et c’est ainsi que débute l’écriture de l’ouvrage ‘’Mystère Sankolo’’, que Mamady Koulibaly présente comme un roman policier.

Dans Le mystère Sankolo paru en octobre 2010 aux éditions L’harmattan, un trio composé d’un commissaire, d’inspecteur et d’un agent de police mène les enquêtes pour traquer l’assassin de la mère de Sankolo. Ils usent de toutes les méthodes d’enquêtes rationnelles et scientifiques pour mettre aux arrêts des suspects, dont un sera traduit en justice. Suite au procès, le coupable est condamné à la réclusion criminelle à perpétuité. De qui s’agit-il ? La réponse en lisant l’ouvrage disponible à L’harmattan Guinée.

Dans le quatrième ouvrage Confessions d’un libertin, Mamady Koulibaly dit avoir voulu faire véhiculer un message universel. Il s’agit de la vie de Fran, le personnage principal qui traverse des hauts et des bas. A un moment donné, il rencontre une de ses anciennes connaissances prénommée Safiatou. Cette dernière l’introduit dans le monde des affaires. Une autre rencontre changera la vie de Fran. Celle d’un religieux et homme d’affaires, Gaspard. Avant de consacrer sa vie à des œuvres philanthropiques, Gaspard remet une enveloppe qui contient une énigme à Fran et lui demande de formuler un vœu pieux, celui d’ouvrir l’enveloppe que lorsqu’il va se retrouver au bas de la fosse. En l’absence de Gaspard qui est allé se consacrer à des œuvres philanthropiques à Kalkuta, Fran se fait incarcéré dans une prison. Il en sort peu de temps après et se rappelle de l’enveloppe. Il l’ouvre et trouve une énigme à l’intérieur. Pour la décrypter, le personnage principal se rend à Kakoulima et même à Lola en région forestière. Il finit par la décrypter. Un décryptage qui l’aide à refaire fortune. Mais pour bien gérer sa fortune, Fran doit respecter un certain nombre de règles de conduite dont le labeur, l’humilité, le pardon, lui indique l’énigme.

Mamady Koulibaly est analyste programmeur. Informaticien de profession, il est auteur de plusieurs ouvrages, dont trois chez Edilivre : L’aventure de Sankolo (roman), Lettres citadines (recueil de lettres), Lettres et rêveries d’un citoyen du monde (recueil de lettres).