Société-Culture : L’éclipse du soleil observée à Conakry

article mise à jour : 5 novembre 2013
Au même moment qu’un peu partout en Afrique, les Guinéens ont été témoins d’une éclipse du soleil dans la journée du dimanche 3 novembre 2013. Minus conséquemment, pour certains compatriotes, de lunettes de soleil, nombre d’entre eux ont admiré ce phénomène naturel, qui n’arrive que très rarement, avec la même joie, aussi bien dans la capitale Conakry qu’un peu partout à travers le pays profond.

Les choses ayant évolué avec le temps, cette éclipse du soleil largement médiatisée, qui a duré 1h30, selon les spécialistes, n’a provoqué de scène nulle de panique en Guinée. Comme c’était souvent le cas par le passé, quand dans les villages africains, ce phénomène était interprété comme un châtiment devin et qu’il s’agissait du ‘’chat qui s’attaquait au soleil’’. A l’époque, il fallait mobiliser tout le village pour taper sur des calebasses et autres instruments traditionnels pour espérer tomber dans la grâce divine. Un véritable tohu-bohu qui ne terminait qu’à la fin de l’éclipse.

En dépit de tout, comme toujours, l’éclipse du soleil de ce dimanche a donné lieu à des interprétations de toutes sortes en Guinée selon que l’on soit religieux, scientifique ou ignorant. Certains allant jusqu’à estimé qu’il s’agit d’un avertissement du tout puisant Allah contre les Guinéens qui s’engouffrent à tout moment dans l’ethnocentrisme et le régionalisme.