Souga, le personnage principal du recit romancé de Mamady Koulibaly dans : le miraculé des bords du fleuve Mano

article mise à jour : 12 mars 2015

C’est la salle des langues du centre culturel franco guinéen qui a servi de cadre hier à 18h pour la cérémonie de signature du neuvième bouquin de Mamady Koulibaly intitulé : le miraculé des bords du fleuve Mano, souga.

JPEG - 159.5 ko

La salle des langues était pleine par les amoureux du livre et de la lecture, des parents et amis venus témoigner et apporter tout leur soutien et reconnaissance à l’auteur non seulement mais aussi au personnage principal pour son courage. En présence des médias, le miraculé des bords du fleuve Mano : Souga, un livre de 94 pages a permis à Souga de se libérer de son passé marqué par la douleur et l’injustice, du reniement à passé près de deux décennies à errer sans cesse entre la Guinée, la Sierra Leone et le Liberia.
Après une brève présentation de l’ouvrage, Mamady koulibaly a relaté les raisons qui lui a poussé à écrire un livre autobiographique étant un romancier. Au dire de l’auteur, ce livre consiste en quelques sorte une thérapie pour Souga. Dans l’intervention du personnage clé du livre, Souga évidemment présent lors de cette signature a fait une fois encore en langue nationale sousou son témoignage sur les faits marquants tels qu’il les a vécus. Un témoignage qui a presque fait coulé les larmes des uns et des autres.
Souga a terminer son intervention en lançant un appel aux jeunes surtout à la non violence, à l’amour de son voisin, à cultiver la tolérance, le pardon car c’est seul un pays en paix qui avance.

JPEG - 142.9 ko

2 photos