Télévision : Retraite annoncée d’un célèbre journaliste animateur.

article mise à jour : 22 décembre 2012
L’animateur de la célèbre émission télévisée ‘’Papier Plume Parole’’ mettra un terme à sa carrière de journaliste en avril 2014. Mohamed Salif Keïta l’a dit jeudi 20 Décembre en conférence de presse à la maison des journalistes de Coléyah.

Dans le cadre de son jubilé qu’il voit en grand, M. Keïta envisage une série d’activité étendue sur plus d’une année, dont les principales se tiendront en avril 2014. Avec à la clé, un forum, un spectacle… qui réuniront beaucoup d’hommes de cultures du monde entier. Dans la même logique, des prix littéraires (poésie et roman) consacrés seront décernés à la mémoire de grands noms de la littérature et de la poésie guinéenne, que sont Camara Laye, William Sassine, Keïta Fodéba et Kaba 41.

Un vaste chantier qui demande assez de moyens dont le coût financier reste à déterminer. Et pour mobiliser ces moyens, dans sa stratégie, le futur journaliste retraité entend mener une véritable ‘’opération de charme’’. Avec un volet marketing commençant par ce face à face avec la presse qui sera suivi d’un cocktail dînatoire, toujours à Conakry, où des chefs d’entreprise seront invités.

Ensuite, le conférencier informe qu’il prendra son bâton de Pellerin pour faire le tour du monde (Afrique, Europe, Amérique), pour vendre son projet. Et à l’en croire, il peut compter sur son carnet d’adresse.
Au cours de la même opération, selon ses propres termes, son image jouera un grand rôle, car elle s’associera bien tôt à une ligne de vêtement, annonce-t-il.

Revenant sur la longévité de sa carrière de journaliste culturel, l’ex-directeur de la culture et conseiller en communication à la primature dit devoir d’abord à ‘’sa passion’’ pour le métier et la lecture. Puis aux téléspectateurs et parfois pas les moindres. Il confie que la fidélité de l’ex-Chef d’Etat, le général Lansana Conté a été déterminante contre certains responsables qui auraient voulu interrompre l’émission à un moment donner.

Dans son témoignage, ‘’M. Papier Plume Parole’’ tiendra à marquer sa reconnaissance à ses anciens collaborateurs. Il citera les anciens ministres Boubacar Yassine Diallo et Justin Morel junior pour leur contribution qui aurait été pour beaucoup pour son épanouissement dans sa carrière et la popularité de l’émission.

Expert en communication et en développement, en tournant cette page dont l’auteur est visiblement satisfait, M. Keïta envisage sa carrière dans la consultation, certes. Mais en attendant, une autre page s’ouvre déjà, à travers 3 P Plus (Papier plume Parole plus), le magazine qui lui permet ‘’d’institutionnaliser’’ cette émission, intimement liée à sa vie.