Théâtre : les troupes théâtrales de Matoto, Ratoma et Mamadou Thug tiennent en haleine le public de Ratoma

article mise à jour : 22 décembre 2012
La compagnieTyabala du théâtre de Guinée et la 3ième promotion LMD (Master Licence Doctorat) de l’Université Général Lansana Conté de Sonfonia organisent la première édition du festival des arts de la Commune de Ratoma sous le thème : ‘’ la maltraitance des enfants’’. Le jeudi 20 décembre les troupes théâtrales de Matoto, Ratoma et le comédien Mamadou Thug étaient sur scène. Une prestation non stop pour un public chaud.

18h 30, la troupe théâtrale ‘’AFRICA DANSE’’ de Matoto ouvre le bal. Des jeunes garçons et filles les outils traditionnels en mains ont pendant un quart d’heure vibré au rythme d’une percussion chaudement menée. La troupe a par la suite joué une pièce qui traite de la maltraitance des enfants. Un roi entouré de sa garde rapprochée fait son apparition. Vénéré par son peuple, il abuse de son pouvoir. Chacune de ses apparitions se termine par la prise de force de la plus belle fille de la localité. Parfois les courtisans ont du mal à gérer la colère du roi. Il ne s’empêche pas de prendre les sabres de sa garde pour exécuter une sentence. Gardes et jeunes filles, s’empressent sous les pieds de leur majesté pour demander sa grâce. La troupe ‘’AFRICA DANSE’’, termine sa prestation par une percussion fortement applaudi par le public.

A son tour, la troupe ‘’AMOUSSOU’’ de la commune de Ratoma monte sur scène. Devant son public, cette troupe composée de jeunes filles et garçons a fait vibrer son public. Percussion, pas de danse, acrobatie, les jeunes soutenus par les spectateurs acquis. Les invités à l’image de Dr Fodé Oussou Fofana vice-président de l’UFDG étaient émerveillés par la prestation de la troupe ‘’AMOUSSOU’’.
Abordant le même thème, cette troupe a joué une pièce dans laquelle une mère « méchante » torture les enfants de sa coépouse. Toutes les corvées familiales sont exécutées par les pauvres filles. Comme le malheur ne vient jamais seule, l’une d’entre elle est tombée en grossesse d’un garçon client devenu un amant. Cette grossesse non désirée n’a pas épargné à la jeune fille d’exécuter ses corvées journalières. Un accouchement douloureux a mis terme à cette grossesse. La troupe reprend la percussion et le public reprend son souffle.

Le comédien Mamadou Thug monte à son tour. Un morceau de musique dans lequel il dénonce le mal vivre guinéen. Il interpelle les autorités et les acteurs politiques à trouver un dénouement heureux à la crise qui mine le pays.

Du premier président au dernier en passant par feu Général Lansana CONTE et ceux de la transition, Mamadou Thug a imité chacun d’eux. Ce professionnel du rire, a aussi imité toutes les ethnies de la Guinée dans ses comportements au quotidien.

Mamadou Thug a lui aussi, terminé son spectacle par la répétition des musiques arabes, indiennes et américaines. Avec des pas de danse, Thug a fait rire les spectateurs.