Tidiane Soumah s’en prend à Malick Kébé

article mise à jour : 19 février 2013
Le concert de Sexion d’Assaut qui avait été interrompu après avoir dégénéré au Palais du peuple, le samedi 16, faisant de nombreuses victimes n’a pas fini de livrer son secret. Baptisée, ‘’l’assaut final’’, cette soirée est très rapidement devenue source de tensions quand le public qui tenait à être près du podium dans le carré VIP a été empêché d’y accéder par les agents de sécurité.

Il s’en est suivi ainsi une altercation entre agents de sécurité et le public. Visiblement très remontés car on leur a gâché leur fête, certains jeunes pour exprimer leur mécontentement avait cassé des chaises en plastique et jeté sur les agents de sécurité. La riposte de ces derniers ne s’est pas faite attendre.

Présentes au concert, les forces de sécurité ont fait usage de gaz lacrymogènes déclenchant ainsi un mouvement de panique. Clairsemés, de nombreux spectateurs se sont enfuis, mettant ainsi prématurément fin au concert.

Certains spectateurs rencontrés après le concert ont affirmé que le concert a brillé d’une mauvaise organisation de la part de MLP.

Selon certains show businessmen, ce concert aurait été délibérément saboté. Nos sources citent nommément Tidiane Soumah, PDG des Structures Tidiane World Music. A en croire à leurs propos, Tidiane aurait usé de ses relations pour empêcher la tenue de ce concert à Conakry sous l’égide de Meurs Libre Prod’.

Un tir qui, sans aucun doute, a fait mouche. Du berger à la bergère, ces accusations ont été démenties ce mardi par Tidiane Soumah au cours de son intervention dans une émission sur les ondes d’une radio privée de la place. Le patron de la maison de production Tidiane world music reprocherait à Meurs Libre Prod d’avoir mal communiqué autour du changement de l’orthographe ‘’Sexion’’ en ‘’section’’. Plus loin, il affirme avoir choisi la date du 16 février pour la tenue de ce concert avec Ablaye Mbaye le Numéro 2 de Meurs Libre Prod’. ’’Je suis en Guinée pour aider les jeunes. Comment pourrais-je saboter un concert organisé par un label de jeunes’’ s’interroge-t-il. Selon Tidiane, le directeur de l’agence guinéenne des spectacles Malick Kébé tient à nuire à sa personne et serait derrière ces accusations.
Pour rectifier le tir, Tidiane Soumah aurait demandé au Label Meurs Libre Prod de publier un communiqué pour démentir les rumeurs du sabotage de ce concert.

Pour sa part, Ablaye Mbaye du label des musiques urbaines Meurs Libre Prod (MLP) rassure que : ‘’Tidiane Soumah et Malick Kébé se sont investis à fond pour la réussite du concert Sexion d’assaut à Conakry.’’

Pour mémoire, un feu d’artifice géant avait illuminé la capitale guinéenne le jour de la Saint-sylvestre sur le toit du palais du peuple. Un superbe feu d’artifice tiré à l’occasion du passage à 2013. Ce marché selon de sources bien informées était jadis détenu par Malick Kébé.

L’attribution à Tidiane Soumah de ce marché a certainement pesé dans leur rivalité. Cette rivalité a alors atteint un point culminant. Comme on le voit, le torchon brûle entre Tidiane Soumah et Malick Kébé et c’est à un vrai duel entre opérateurs culturels qu’il est donné de voir ces jours-ci.

1 photos

Malick Kébé, à l'arrivée de Sexion d'assaut au Palais du peuple...