Tierno Monenembo, lauréat du prix Ahmadou-Kourouma en Suisse, sixième dans la foulée

article mise à jour : 30 mars 2013
Quel sacré roman ! « Le terroriste noir », ce dernier ouvrage de Monenembo qui rafle tout sur son passage. Evidemment c’est le sixième prix pour ce roman écrit dans une langue « époustouflante » dont le succès est de mise à chaque fois qu’il est question de palmes dans les grandes académies littéraires.

C’est le mardi 26 mars 2013 que le jury a retenu l’œuvre de Tierno Monenembo. Ledit prix sera décerné le 3 mai au Salon international du livre et de la presse de Genève.

Le prix Ahmadou-Kourouma est un prix littéraire décerné par le Salon international du livre et de la presse de Genève portant le nom de l’écrivain ivoirien Ahmadou Kourouma. Il récompense un ouvrage de fiction ou un essai consacré à l’Afrique noire.

Tierno qui vit en Guinée depuis un an, garde bien les pieds sur terre et la tête sur les épaules car, il prend cette cascade de distinctions avec beaucoup de philosophie, il estime que de 1979, date de parution de son premier roman « les Crapauds brousse » au dernier « Le terroriste noir », en Août 2012, « la moutarde commence à prendre » Quelle humilité, pour cet homme, convoité de par le monde : il est attendu du 29 mars au 7 avril 2013 au salon International de l’édition et du livre (SIEL) de Casablanca, où il retrouvera d’autres écrivains comme Eugène Ebodé et Scholastique Mukasonga. Trois jours après, il entreprendra des séries de conférences dans les Universités Marocaines et dans les institutions culturelles Françaises à Rabat, Tanger et Oujda. Somme toute, les prochains mois seront consacrés à la remise de ces différents prix à Paris le 23 avril, à Genève le 3 mai et à partir du 15 mai, le célèbre écrivain est attendu à Turin, pour donner des conférences et prendre part au Salon International du livre de Turin, où ses œuvres sont traduites en Italien.

Guinée-culture avec Guineenews