Tourisme : La plage Rogbané toujours sale.

article mise à jour : 27 décembre 2012
Chaque jour qui passe, des actions se multiplient afin de la rendre propre, mais Robgané reste la plage la plus sale de Conakry. Depuis quelques années, L’ONG fondatrice de cette plage fait de son mieux pour ramasser les tas d’ordures qui y arrivent, en provenance des quartiers environnants, rien n’y a fait.

A première vue, l’on est en face d’un décor de western, quand on foule le sable fin de Robgané à Taouyah, à cause des ordures de toute nature qui y jonchent. Ce phénomène ne date pas d’aujourd’hui, et décourage plus d’un visiteur à aller sur ce site.

Longtemps saisi de l’existence de ce spectacle désolant sur la plage, le département en charge de l’environnement n’apporte aucune action conrète, pour y trouver solution.

N’eut été le courage sans faille de L’ONG fondatrice de ladite plage Association Jeunesse Environnement Développement (AJED) horizon 2000, Robgané serait un dépotoir de nos jours. Celle-ci avec ses maigres moyens, 30 jeunes débarrassent chaque matin la plage des ordures ménagères provenant des quartiers environnants.

En septembre dernier, Miss Guinée France 2012, accompagnée du ministre de la jeunesse y a rendu visite, et a promis de venir en aide à L’ONG, mais une promesse qui tarde à être réalisée.

« La solution idoine pour que ces ordures disparaissent, se trouve dans un changement de mentalité au niveau des populations qui les déversent dans les caniveaux »clame Habib Diallo secrétaire général de L’AJED horizon 2000.

Pour le moment seules les actions du mouvement Black Mafia de l’artiste Takana Zion, ont pu fournir du matériel de collecte et de ramassage d’ordures à L’ONG.