Tourisme : Ronde des établissements hôteliers de Conakry, Lousény Camara très ambitieux !

article mise à jour : 8 décembre 2012
Le nouveau ministre de l’hôtellerie, du tourisme et de l’artisanat vient de boucler une tournée dans les infrastructures hôtelières de la capitale. Lousény Camara est allé constater de visu l’évolution des travaux des hôtels en chantier, par la même occasion, il s’est enquis des réalités de ceux qui sont fonctionnels.

Au terme d’une semaine de visite sur les chantiers des hôtels en construction dans la capitale guinéenne ainsi que dans les locaux de ceux qui fonctionnent, le nouveau ministre de l’hôtellerie, du tourisme et de l’artisanat s’est montré à la fois confiant et ambitieux.

A propos des chantiers visités, hôtels Camayenne Palm, Kaloum, Niger et Chain, qui deviendront tous des hôtels quatre et cinq étoiles, Lousény Camara a dit sa satisfaction au regard de l’évolution des travaux. Dans la plupart des cas, le rythme d’exécution des travaux fait espérer un respect des cahiers de charge notamment dans les volets concernant les délais de livraison des infrastructures.

Le ministre s’est particulièrement réjoui du niveau d’exécution des travaux de rénovation et d’extension de l’hôtel Camayenne Palm où ingénieurs et ouvriers travaillent sans relâche pour tenir les délais.
Lousény Camara s’engage à revenir sur ces chantiers autant de fois que c’est nécessaire pour suivre l’évolution des travaux afin que tous les termes de référence contenus dans les différents cahiers de charge soient respectés pour que les hôtels qui seront construits reflètent les ambitions d’un pays qui amorce son décollage économique.

A propos des hôtels fonctionnels où il s’est rendu en compagnie des cadres de son département, Lousény Camara s’est fait une idée des problèmes auxquels ils sont confrontés notamment dans bien des cas, des problèmes d’eau et d’électricité. Toutefois les commodités qu’offrent ces établissements ont incité le ministre à parler d’espoir de voir la guinée relever rapidement ce secteur.

Dans les prochains jours, Lousény Camara se rendra dans l’arrière-pays pour également s’enquérir de l’état dans lequel se trouvent les hôtels et autres lieux de loisirs du pays profond. Mais la priorité du ministre Lousény est bien ailleurs.

Il s’agit des sites touristiques et autres patrimoines historiques, objets de curiosité des touristes qui se rendent dans un pays. C’est pourquoi il dira « les touristes ne viendront pas en guinée pour nos beaux yeux, ils viendront voir ce que nous avons de naturel à leur offrir. »

Il faut rappeler qu’à sa prise de fonction, après son départ de la tête de la CENI, Lousény Camara s’était engagé d’ici à la fin du premier mandant du président Alpha Condé à faire du secteur du tourisme, un secteur porteur de croissance.