Traite négrière : patrimoine historique.

article mise à jour : 6 mai 2013

Agenda

10 mai

Journée nationale française des Mémoires de la Traite, de l’esclavage et de leurs abolitions.

L’association Voyager Autrement En Guinée vous invite à participer à une grande marche des mémoires et des conférences sur l’esclavage à l’occasion de la journée commémoration du 10 mai à Lyon.

Programme :

- 18h30 : Rassemblement devant la stèle Martin Luther King, Place Guichard Lyon 3e
Prises de paroles : Lectures de textes sur l’esclavage et d’Aimé Césaire
- 19h00 : Départ de la Marche des mémoires
- 19h45 : Accueil à la Mairie du 3e
- 20h00 : Soirée témoignages et débats
- Rendu du travail des élèves du lycée Forest de Saint Priest (69)
- Conférence– débat par M. Léonce Lebrun (AFCAM)
« La loi Taubira l’idée, le vote et l’application » et « Aimé Césaire, combattant de la liberté »
- Exposition
Salle des mariages de la Mairie du 3e,
215 rue Duguesclin Lyon 3e

215 rue Duguesclin Mairie du 3éme arrondissement.
Lyon France

Vendredi 10 mai 2013 18:30-22:30

Le 10 mai en France, Journée Nationale française des Mémoires de la Traite, de l’esclavage et de leurs abolitions (loi Taubira) : l’occasion de revenir sur les vestiges de cette période de l’histoire guinéenne.

Les ports comptoirs de la traite négrière (d’après ce que les historiens en savent ) en Guinée étaient : Boké - Boffa - Dubreka - Benty.

A la ville de Boké, nous retrouvons les vestiges de la traite négrière.
Le fortin érigé en 1827 par des explorateurs portugais sur la colline domine le fleuve Rio Nunez.
La galerie des esclaves est située au sous sol du fortin. Cette dernière servait à garder les esclaves en entendant des voiliers qui les convoyaient vers les Etats Unis d’Amérique.
Le fortin est devenu un musée en 1878.

Boffa est l’un des premiers sites négriers de l’Afrique de l’ouest. On y retrouve à proximité le port négrier de Dominyah.
Une vidéo de Paul Thea montre certaines traces de cette époque :

Si vous souhaitez visiter cette partie de la Guinée (musée et port négrier), contactez nous sur notre site : www.kanya-voyage.com

Conseil lecture :
"Les sources orales de la traite négrière en Guinée et en Sénégambie" par les professeurs Djibril Tamsir Niane (Guinée) et Mbaye Guèye (Sénégal).
http://portal.unesco.org/culture/fr/ev.php-URL_ID%3D11179%26URL_DO%3DDO_TOPIC%26URL_SECTION%3D201.html

Gaëlle Boz
Kanya Voyage