Troisième édition du Festival "Bulle d’encre" : Ça Tire & Poly-tics », bientôt au CCFG !

article mise à jour : 20 janvier 2014
Sous l’impulsion de l’Association Guinéenne des Journalistes Dessinateurs de Presse, le Festival national « Bulle d’Encre » ou Salon de Caricatures et de Bandes dessinées de Guinée, se tient chaque mois de février, au Centre Culturel Franco Guinéen (CCFG) de Conakry.

La 3ème édition de cette manifestation socio culturelle qui magnifie le dessin de presse et la bande dessinée, se tiendra du 25 au 27 février 2014 au sein de l’espace « SORY KANDIA KOUYATE » ; grâce à l’appui matériel, financier et technique de l’Ambassade de France : à travers le CCFG et l’Institut Français de Guinée.

Si l’année dernière c’était sous le slogan « Rire pour vivre ou mourir de rire », cette troisième édition aura pour thème : « La caricature, moyen essentiel d’expression de la démocratie ». Vaste programme !
Rappelons entre autre, que « BULLE d’ENCRE » a déjà à son actif :
la formation de 45 élèves et étudiants en : dessin de presse, bande dessinée, mise en page (PAO), avec les logiciels CorelDrawn, Adode Photoshop… en partenariat avec les journaux BINGO/FLASH Magazine ;
l’édition de l’une des premières BD professionnelles guinéennes du caricaturiste d’OSCAR « Face de l’an pire » par les éditions TABALA ;
une bourse de formation en technique de cinéma à NANTES offerte par l’ambassade de France, en faveur de Mohamed Fadil Camara, membre fondateur de « Bulle d’encre » ; un atelier de formation du 23 au 25 juillet 2013 de 17 élèves et étudiants en dessin de presse, technique de BD et infographie (Photoshop) au CCFG ; l’équipement de « Bulle d’encre » en matériel informatique par l’Institut Français de Guinée, pour la formation ; un voyage stage pour deux semaines de deux membres de « Bulle d’encre » au sein du groupe de presse GBICH à Abidjan, sur financement de BINGO (Tiekwei Souomou et Ibrahima Sory Dioubaté) ; projets en attente d’édition de deux albums de BD par l’HARMATTAN GUINEE. (Auteurs : Tiekwei Souomou et Aïssatou Kadé Baldé) ; le premier Concours National de Dessin qui a permis de détecter de nouveaux talents de dessinateurs dans les centres scolaires et universitaires.

Pour cette 3ème édition, « BULLE D’ENCRE » innove avec un volet intitulé : « croquer le public en direct », qui sera animé par les caricaturistes sur place. Ainsi, le public repartira chez lui avec son portrait « croqué » en souvenir de l’événement. A noter que le Salon de Caricatures et de Bandes dessinées de Guinée est également le lieu de rencontre entre les dessinateurs de presse de tous les horizons qui, trois jours durant, vont voir ensemble tous les aspects de la presse satirique et surtout se mettre au même niveau de maitrise des nouvelles technologies du graphisme. C’est pourquoi une belle brochette de caricaturistes a été invité, en provenance de : France (2) ; Côte d’Ivoire (2) ; Sénégal (1) ; Burkina Faso (1) ; Cameroun (1) ; Benin (1)… A bas le stress, et que la fête soit belle !!!

Prosper Doré