Trophée Protecteur des arts et cultures de Guinée : l’apothéose !

article mise à jour : 3 décembre 2013
Ils étaient au total 65 artistes avec 105 œuvres à competir depuis le 12 septembre dernier à la 1èreédition du Trophée Protecteur des arts et cultures de Guinée, doté du Grand prix, Bicigui, ‘’Amie des arts’’, co-organisée par le Petit Musée et la Banque internationale pour le commerce et l’industrie en Guinée (Bicigui).

Dans la soirée du lundi, le centre culturel Franco Guinéen (CCFG) qui joue le rôle de passerelle entre la France et la Guinée a refoulé du monde lors de la cérémonie de remise des trophées de ce concours d’arts plastiques.

Parmi les œuvres en compétition, 12 ont été jugées par 21 jurés de l’observatoire des arts et de personnalités émérites, et deux lycées candidats. Ces œuvres ont eu le maximum de points en terme de pertinence socio-environnementale, innovation, accessibilité à la compréhension par le public et en créativité, a indiqué la co-organisatrice du concours, Fifi Tamsir Niane.

Cette première édition, selon la directrice du Petit Musée, est une initiative qui consiste à organiser un trophée des arts dans la capitale Guinéenne à l’intention des créateurs guinéens dans un premier temps, avant sans doute une ouverture vers l’international. Fifi Tamsir Niane, a déclaré que la question culturelle semble bien être d’importance aujourd’hui avant de saluer l’engagement de la Bicigui dans la promotion de la culture en Guinée. Ce genre d’initiative, dit-elle, pourrait donner des ailes permettant à la Guinée de retrouver sa place dans le foyer culturel sous-régional comme ce fut le cas auparavant, précise-t-elle. Pour la directrice du Petit Musée, le thème de cette édition ‘’L’homme, la création, et l’univers’’, est un thème qui représente un visa pour la liberté d’imaginer, de concevoir et de proposer.

De son côté, le directeur général adjoint de la Bicigui, a indiqué que son institution bancaire souhaite désormais à travers ce trophée être reconnu comme un acteur majeur dans l’accompagnement et la promotion de l’art en Guinée. Jean Louis Kouamé ajoute que cette 1ère édition du Trophée Protecteur des arts et cultures de Guinée vise non seulement à reconnaitre les pionniers de l’art plastique en Guinée, mais aussi développer un projet porteur pour le secteur socio-professionnel de la culture en ouvrant, dit-il, des perspectives nouvelles aux plasticiens que sont les sculpteurs, les peintres, et les photographes. C’est pourquoi, la Bicigui souhaite initier une mécanique nouvelle de financement de la culture qui ne manquera pas tout au long de la saison culturelle, avec le Petit Musée, de vivifier le paysage urbain et donner des ailes à la création artistique Guinéenne. Un accompagnement du monde des arts que la banque compte inscrire dans la pérennité, selon Jean Louis Kouamé.

Tout en reconnaissant que le classement en art est difficile, le président du jury, Mohamed Salif Keita a rappelé que la démarche du jury à consister à faire une réflexion sur les travaux réalisés par les différents artistes. Selon lui, les créateurs retenus ont mis en évidence la nature, la vie de tous les jours sur des toiles en respectant la normalisation des standards de création véhiculant ainsi un message important.

Cette cérémonie de remise des prix concours d’Arts plastiques et de la photographie, qui représente la consécration d’un an de travail et de réflexion au service du renouveau de l’art plastique en Guinée, a été mise à profit pour rendre un hommage spécial aux vétérans artistes plasticiens, pionniers de la première heure. Ainsi, des trophées ‘’Prix spéciaux’’ ont été décernés à quelques plasticiens émérites dont Kosa Bounama, N’Gaye Sidimé, Irina Condé, Elhadj Madiou Barry alias Labo Photo Union, Marie Yvonne Curtis et autres.

Catégorie Photographie- Prix Edmond Habkouk

- 1er Prix Edmond Habkouk décerné à Aziz Camara, ‘’Droit de l’enfant’’

- 2e Prix Edmond Habkouk décerné à Mody Sory Diallo “Le Fleuve Milo’’

- 3e Prix Edmond Habkouk décerné à Mamadou Cellou Diallo “La décharge de Dares-salam’’

- Le prix Coup de cœur de l’Observatoire des arts décerné à Boura Mansaré pour sa photographie ‘’Les amazones’’, prise en 1977 au stade du 28 septembre.

Catégorie Sculpture- Prix Armand Bangoura

1er Prix Armand Bangoura décerné à Moussa Sidibé ‘’L’héroïne’’

2e Prix Armand Bangoura décerné à Sidimé Kaba, ‘’La danse’’

3e Prix Armand Bangoura décerné à Abdoulaye Kaba, ‘’La famille traditionnelle’’

Coup de cœur décerné à Abdoulaye Kaba pour sa ‘’Déesse de la maternité’’

Catégorie Peinture -Prix Nabisco Soumah

1er Prix Nabisco Soumah : Mamadou Bachir Diallo, ‘’Tout en un’’

2e Prix Nabisco Soumah : Faya Robert Koumbassandouno pour sa peinture ‘’Tableau’’

3e Prix Nabisco Soumah : Mamadou Bachir Diallo, ‘’Tout en un’’

Coup de cœur décerné à Ibrahima Keita, pour sa toile ‘’Le Nimba’’