UNESCO : La Guinée élue au Conseil exécutif

article mise à jour : 16 novembre 2013
A l’issue de son Assemblée générale tenue le 13 novembre 2013, à Paris en France, la Guinée été élue, en compagnie de 28 pays, au Conseil exécutif de l’agence des nations Unies pour l’éducation et la culture, UNESCO. Ce qui permet à notre pays de prendre part à des rencontres de prises de grandes décisions engageant l’humanité tout entière.


Cette distinction est le résultat d’un combat rangé et méthodique de la diplomatie guinéenne qui brille désormais de mille feux. Avec une mention spéciale pour l’ambassadeur de Guinée en France, Amara Camara, qui fait en même temps office de représentant permanent de notre pays auprès de l’UNESCO.

La13ème séance de la 37ème conférence de l’UNESCO qui a regroupé dans la capitale française où se trouve son siège mondial, les 58 délégués des pays membres, était consacrée essentiellement à la définition des stratégie et plan d’action pour les huit prochaines années. L’île Maurice, le Mozambique, le Togo, l’Ouganda et le Tchad constituent les autres pays constituent les autres élus à cette occasion pour porter le flambeau africain au cours des quatre prochaines années.

Il faut noter qu’en plus de ses charges de diplomate dans un pays ami comme la France, Amara Camara, aura d’autres urgences à gérer, pour vue que la Guinée ne joue le figurant au sein de cette institution onusienne. Ce qui ne devait représenter une montagne à déplacer pour cet homme qui a travaillé de 1971 à 2009 au compte de l’UNESCO.

Le Conseil exécutif de l’UNESCO se compose de 58 membres élus pour un mandat de quatre ans. Avec la Conférence générale et le Secrétariat, il constitue les trois organes de l’organisation. Il agit sous l’autorité de la Conférence générale, étudie le programme de travail de l’insitution onusienne, ainsi que les prévisions budgétaires correspondantes que lui soumet le Directeur général .

1 photos

IMG/jpg/UNESCO.jpg