Une semaine, Une plume : Élégie à Nelson Mandela héros !

article mise à jour : 9 décembre 2013


Élégie à Nelson Mandela héros !

De la lutte anti-apartheid.

Mandela !

Oh !tu es parti,

Mais tu n’est pas mort.

Car, celui qui s’offre

Ne finit jamais.il est éternel.

Madiba !

Woi tu es parti,

Mais tu n’est pas mort.

Car, le marigot qui se donne

Ne tarit Jamais.

Non tu ne pas mort,

Car la chair passe, mais la vie reste.

Oh mon Madiba

Ton nom seul suffit

Pour tuer le serpent de la haine.

Car, vingt et sept lunes sous le trou

De Robben Island

Tu t’es donné de la peine.

Woi ! Nelson Mandela

Un jour de jeudi

Voilà que tu t’en vas

Laissant derrière toi de fleuves de larmes.

Ah !finira pour autant les armes ?

Oui celle de la haine qui mine ton peuple

A longueur des jours.

Mandela

Ton nom seul suffit

Quand le pardon unit

Ton nom seul rassure

Car la vengeance n’est pas un moyen sur.

Nelson Mandela

Tu es là

A mes côtés.

Tu renais dans mon cœur,

Celui des noirs,

De grandes victimes

Mais de l’amour tout court.

Mandela

Tu n’est pas un fagot

Ni un fardeau

A toi, mes vers son cadeaux.

O père de la nation arc-en-ciel,

Héritier de Chaka le Grand conquérant

Maintenant que tu t’en vas,

Reviens dire bonjour

Toujours.

Veuille sur tes fleurs chaque aurore

Car, chaque aube est une chance.

Alpha Abdoulaye Diallo extrait de « les Vers du printemps »