Vers le Festival international des Rencontres du cinéma et de la télévision – Recitel

article mise à jour : 21 août 2013
Les dates pour la 6è édition du Festival international des rencontres du cinéma et de la télévision (Recitel) sont désormais connues. Du 4 au 7 décembre prochain seront présentés dans la capitale togolaise autour du thème ‘’Cinéma, éducation et paix’’ des films, des documentaires et des courts métrages produits au Togo et à l’étranger.


Initialement prévu du 4 au 7 juillet dernier, le festival avait été reporté « pour des questions de sécurité à cause des élections législatives prévues le 26 juillet au Togo », indiquait un communiqué à la mi-juin 2013. « C’est à cause des appels à la prudence lancés par les chancelleries à Lomé et les rumeurs de dérapage que nous avons été amenés à reporter le festival pour la sécurité des festivaliers…C’est reparti après la période électorale incertaine, les préparatifs pour les Recitel reprennent », a confié à L’Intelligent d’Abidjan le cinéaste et photographe Jacques Mêtonou Do Kotou, l’initiateur de laite rencontre cinématographique.

Pour ce rendez-vous de décembre, l’appel à film se termine le 30 septembre 2013. Le festival est ouvert aux longs métrages (locaux et internationaux) de fiction et documentaires, les courts métrages de fiction et documentaires, films d’animation long et court, téléfilms ou home vidéo.

A la question de savoir si des aménagements ont été faits dans la programmation du fait du report, Jacques Mêtonou répond par l’affirmative. « Des films nous arrivent et la date de clôture de l’appel à film est fixée au 30 septembre 2013. Pour cette raison la programmation initiale sera réaménagée pour inclure ces nouveaux films », précise-t-il.

Parmi les professionnels du cinéma qui étaient attendus à Lomé, le festival annonçait les Sénégalais Alain Gomis (Etalon d’or au Fespaco 2013) et Moussa Touré, Souleimane Cissé (Mali), l’Ivoirien Fadiga Kramo Lanciné, Moussa Hébié et Gaston Kaboré du Burkina Faso …

La rencontre du cinéma et de la télévision à Lomé est une occasion pour les Togolais de voir les meilleurs films et les séries télévisuelles primés dans les festivals internationaux.

Le festival vise à encourager la diversité culturelle et la tolérance entre les peuples et contribue à l’émergence des nouveaux talents. Il est question, à travers Recitel, de redynamiser la production et la diffusion des films et au Togo et dans la sous-région.

Après la 23è édition du Fespaco à Ouagadougou, ‘’Et si Dieu n’existait pas’’ de l’Ivoirien Alain Marcel Guikou sera à Lomé en décembre, en compétition fiction longs métrages. Le film de Samir Benchikh sur le chanteur Tiken Jah « Sababou » ou l’espoir, est également sélectionné. 3è Prix documentaire au Fespaco 2013, « Président Dia » de William Mbaye va à la rencontre du public togolais.

Après la première édition en 2006, Recitel s’est ouvert à l’international en 2012. D’où sa dénomination en 2013 : Festival international des rencontres du cinéma et de la télévision.

Plus d’infos sur http://www.cinetogo.com/recitel-2013.html